Soixante-douze heures après le 10 km de Port-Gentil, communément appelé 10 km de Pog, les principaux organisateurs de cette course internationale, labellisée bronze par la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), se sont entretenus, le 2 juillet, avec le ministre en charge des Sports, Franck Nguéma. Le point de cette édition, les préparatifs de l’épreuve de Franceville et de Libreville ont meublé les échanges.

Instantané de la séance de travail récapitulative du 10 km de Port-Gentil et de projection du 10 km de Masuku et du Marathon du Gabon, le 2 juillet 2019, à Libreville. © Gabonreview

 

A peine remis des émotions du Marathon de Port-Gentil couru le week-end dernier et remporté par l’Ougandais Abdallah Mande, chez les hommes, et par la Kényane Ruth Chepngetich chez les dames, les responsables de l’organisation, Sébastien Bottari, directeur d’Everest Média, structure organisatrice du Marathon du Gabon, et Benjamin Burlot, le Coordinateur général de cette compétition internationale, ont échangé,  le 2 juillet, avec le ministre des Sports, Franck Nguéma.

Au cours de cette séance de travail, les parties ont fait le bilan de la troisième édition fraichement échue après avoir mobilisé plus de 8500 participants, 65 nationalités. «C’était une longue réunion pour faire le point de la troisième édition de 10 km de Port-Gentil qui s’est tenu le weekend dernier et pour parler du futur», a expliqué Sebastien Bottari.

Pendant les six mois restant de l’année en cours, le Gabon devrait enregistrer deux autres compétitions majeures d’athlétisme. «On a six mois chargés en ce qui concerne les courses pédestres, à savoir le 28 septembre avec le 10 km de Masuku (Franceville) dont ce sera la deuxième édition et le marathon du Gabon qui se tiendra le 30 novembre et le 1er décembre à Libreville», a précisé l’organisateur.

Faisant le bilan des 10 km de Port-Gentil, Sébastien Bottari estime qu’il s’agissait d’une «très belle édition». «S’il faut retenir quelque chose sur Port-Gentil c’est que c’était un succès grâce aux records, tant sur le plan sportif avec les deux records que sur le plan participatif avec plus de 8500 qui ont pris part à cette édition», a-t-il dit.

Au-delà du 10 km de Pog, le ministre a exposé à ses hôtes les objectifs qu’il souhaite atteindre, même s’il s’est informé sur ce qui a déjà fait dans ce domaine. «On est dans la continuité de ce qui a été fait jusqu’à présent. Il y a des engagements qui ont été pris avec des partenaires publics et privés jusqu’en 2023, les garanties sont là, les manifestations sont populaires puisque, comme vous le voyez, il y a chaque année de plus en plus de monde. Les garanties sur le plan d’accompagnement du ministre sont là et rassurantes et nous donnent l’envie d’aller plus loin», a conclu le directeur d’Everest Média.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW