Le lancement de la première phase du projet de Recensement général de l’agriculture (RGA) est effectif depuis peu. Cette opération vise à doter le pays de statistiques fiables et actualisées.

Le Recensement général de l’agriculture a pour ambition de doter le Gabon de statistiques fiables et actualisées. © Gabonews.com

 

Le recensement général de l’agriculture (RGA) est entré dans sa phase active depuis quelques jours. Les agents recenseurs sont désormais sur le terrain pour collecter le maximum de données factuelles et fiables pour permettre le développement raisonné de ce secteur. Ils sillonneront le Gabon jusque dans les moindres recoins pour ramener des statistiques qui donneront une meilleure photographie de la situation agricole du Gabon.

Étalée sur 3 ans, cette initiative inscrite dans la cadre du programme mondial du Recensement de l’agriculture 2020 a pour ambition de doter le pays de statistiques fiables. Selon le ministère de l’Agriculture, le RGA vise à identifier la structure des exploitations agricoles de type traditionnel et moderne au niveau national. Sa vocation première est de trouver des solutions pour atténuer la dépendance alimentaire et agricole du pays et de diversifier l’économie, à travers la mise en valeur du potentiel agricole. Ces données permettront également de disposer d’une base de sondages indispensable à la mise en place du système permanent intégré des statistiques agricoles (Spisa).

Cette première phase concerne l’administration. Elle sera matérialisée par des opérations de collecte de données. Des questionnaires ont été conçus à cet effet et disposent de quatre modules centraux : ménages ruraux et urbains, communautaires, exploitations modernes et ménages agricoles.

La deuxième phase du RGA, quant à elle, se déroulera entre 2020 et 2022. Elle permettra de réaliser une enquête de production végétale et animale. Le Gabon est appuyé dans ce projet par la Banque mondiale et l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW