En froid avec les membres du staff dirigeant du club, Gisèle Itoumba a démissionné, le 19 septembre, de son poste de président de cette équipe basée à Mouila

Gisèle Itoumba la président du club AS Dikaki ayant démissionné de son poste. © D.R.

 

L’AS Dikaki traverse une zone de turbulence. La présidente du club, Gisèle Itoumba, a démissionné de son poste le 19 septembre. Elle affirme être victime d’une cabale. Ses camarades l’auraient accusé de se «servir de l’aura du club pour ses ambitions politiques dans la contrée». Des accusations qu’elle dit n’avoir pas appréciées.

Certains membres du staff du club ont suivi Gisèle Itoumba dans sa démarche : le directeur sportif, Duval Nzembi, et le responsable de la communication, Pacôme Idiatah. Ils justifient leur départ par une «atmosphère délétère au sein de l’équipe dirigeante».

 
 

1 Commentaire

  1. moundounga dit :

    Bjr. Franchement quel conception du collectif? voila des gens qui n’ont même pas un titre de champion du village ou du quartier qui s’entre-tue. Lorsque vous regardez l’ensemble des clubs de ce pays vous croyez que qui les financent si ce n’est les politiques à l’instar de la subvention de l’état. ça c’est le sud avec ses jalousies stériles. En tout cas bravo madame sage décision! Amen.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW