La quatrième promotion de l’African university of management (AUM) est sur le marché. Cette cohorte de 51 étudiants dont le cursus a été sanctionné par une licence professionnelle pour certains et un master professionnel pour d’autres est parrainé par Edgar Anicet Mboumbou Miyakou, le ministre de l’Intérieur et de la Justice.

Photo de famille de la quatrième promotion de l’AUM. © Gabonreview

 

© Gabonreview

 

L’African university of management (AUM) a célébré, le 20 juillet, la sortie de sa quatrième promotion. Les 51 lauréats sont issus de cinq filières : management des entreprises et gestion des projets, marketing et communication digitale, droit des affaires et fiscalité des entreprises, finances-assurances-banque, management des RH et E-RH.  Cette cuvée est composée de 35 admis en licence sur 41 candidats présentés et 16 admis en master sur 18 candidats en lice.

Lors de la cérémonie de remise de parchemins, le directeur du cabinet du ministre de l’Intérieur, de la Justice,  Garde des Sceaux empêché, a invité les lauréats à plus d’ardeur et d’abnégation dans le monde du travail. «Très chers, pour réussir dans toutes vos entreprises prenez soin d’avoir le sens de l’action et de son utilité, car les connaissances et les expériences professionnelles acquises ne seront capitalisées que si elles vous permettent d’agir, de créer et de développer les projets utiles à la société. Soyez ambitieux et mesurés», a conseillé Jean Taty Mavoungou.

Le même conseil a été prodigué aux lauréats par le président de l’Université catholique d’Afrique de l’Ouest, le père Bernard Kabore, et le président de l’IRGIB Africa university, Pr Virgile Ahyi. Le président fondateur de l’AUM, Esnel Iyembit, a invité les impétrants à assumer avec responsabilité leurs parcours professionnels. Ils doivent se rappeler à tout moment et en tout lieu les engagements qu’ils ont pris.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW