Le Conseil des ministres du 26 février 2019 a décidé de supprimer le Bureau de coordination du Plan stratégique Gabon émergent (BCPSGE) et confier ses activités au Secrétariat général du gouvernement (SGG). La remise des dossiers à cette dernière s’est faite le 1er mars par le Coordonnateur sortant, Liban Soleman.

Les dossiers du BCPSGE transmis au SGG, Jonas Lola Mvou, via le SGA du gouvernement, Serge Emane Nsolet, par l’ex-Coordonnateur, Liban Soleman, le 2 mars 2019. © Gabonreview

 

Le Secrétariat général du gouvernement (SGG) assurera désormais le suivi de l’exécution du Plan stratégique Gabon émergent. Il hérite de missions du Bureau de coordination du Plan stratégique Gabon émergent (BCPSGE). Le Coordonnateur du BCPSGE, Liban Soleman a passé le témoin au Secrétaire général du gouvernement, Jonas Prosper Lola Mvou, le 2 mars à Libreville. Selon ce dernier, en confiant l’ensemble des activités de Coordination des politiques publiques au SGG, le Conseil des ministres étoffe «les missions de ce service public qui est le bras séculier de l’État en matière de coordination des politiques publiques». Il n’y aura pas de chasse aux sorcières, l’ensemble des collaborateurs demeurera au sein du SGG du gouvernement après étude des cas, a rassuré Lola Mvou.

Nommé ambassadeur du Gabon en Arabie Saoudite, l’ancien Coordonnateur a tenu à dire un mot sur son bilan. Pour lui, il est positif à tous points. «Nous pouvons être fiers de notre bilan», a-t-il lancé à l’endroit de ses ex-collaborateurs. «Nous avons procédé à une levée de fonds assez exemplaire au regard de la situation économique de notre pays et indépendamment de cela, nous avons procédé à une reprogrammation triennale des investissements qui a abouti à une rationalisation des dépenses au niveau national», a-t-il ajouté.

Avant de quitter le BCPSGE sous une salve d’applaudissements, il a invité ses anciens collaborateurs à ne pas avoir peur pour lui. «N’ayez pas peur pour moi. Je n’ai pas peur moi-même», a-t-il déclaré, indiquant par ailleurs qu’il a confiance en une vision, en un homme. Allusion faite à Ali Bongo.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW