Prévue le 11 novembre, la rencontre Gabon-Angola en éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2021 vient d’être délocalisé à Franceville. Le choix de la Fegafoot vise, selon Pierre Alain Mounguengui, à préserver la santé des joueurs par le bon état de la pelouse du stade de la ville.

Le stade de Franceville devant abriter la rencontre Gabon-Angola le 11 novembre. © Ostadium.com

 

Le Gabon entamera, le 11 novembre prochain, les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2021 prévue au Cameroun. Pour la première sortie face aux Palancas negras d’Angola, la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) a décidé, le 26 septembre, de délocaliser la rencontre à Franceville, dans le Haut-Ogooué.

Ce choix vise, selon le président de la Fegafoot, à éviter aux joueurs de pépins physiques liés à l’état de la pelouse. «Nous voulons préserver la santé de nos joueurs. Nos joueurs qui jouent sur du billard à l’étranger ne peuvent pas venir jouer au pays sur une pelouse coupée à la débroussailleuse», a déclaré Pierre Alain Mounguengui qui déplore l’état de la pelouse du stade d’Agondje.

Ce stade ayant abrité les éditions de la CAN 2012 et 2017, comme ceux d’Oyem et Port-Gentil, est dans un état de délabrement très avancé. Selon le calendrier, les rencontres des éliminatoires débuteront le 11 novembre pour s’achever le 17 novembre 2020. Le Gabon est dans la “poule D” avec la République démocratique du Gabon (RDC), l’Angola et le vainqueur de la rencontre Djibouti-Gambie.

 
 

1 Commentaire

  1. Julien N'goua dit :

    “Moins dégradés que…”; donc quand même dégradé ? Et vous n’avez pas honte ? Des stades qui ont quasiment 10 ans seulement d’existences… A Ntare Nzame ! C’est quoi au juste le problème au Gabon ? On ne sait pas conserver on bâtiments ? Kié!!! Pitié!

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW