Avec un score de 31/100 à l’indice de perception de la corruption (IPC) 2019, le Gabon 123e mondiale et 22 en Afrique subsaharienne ne parvient toujours pas à améliorer son statut et à sortir du cercle des États à forte corruption.

Le Gabon, toujours dans la zone rouge. © D.R.

 

L’organisation internationale Transparency international a dévoilé le 23 janvier 2020, les résultats de l’Indice de perception de la corruption (IPC) 2019. Le Gabon gagne une place par rapport à 2018. Il se classe à la 123e place mondiale, maintient son score de 31/100 et son appartenance au cercle des États à forte corruption.

Selon le rapport, plus des deux tiers des pays ont un score inférieur à 50, le score moyen se situant seulement à 43. «L’absence de progrès réels contre la corruption dans la plupart des pays est décevante et a une incidence négative importante sur les citoyens du monde entier», a déclaré la directrice générale de Transparency International, Patricia Moreira.

«Pour avoir une chance de mettre fin à la corruption et d’améliorer la vie des individus, nous devons nous attaquer à la relation entre la politique et l’argent. Tous les citoyens doivent être représentés dans la prise de décision» estime-t-elle, car selon le rapport de Transparency international, «la corruption est plus répandue dans les pays où l’argent influence le pouvoir politique».

Figurant dans le top 50 des plus corrompus dans le monde, et au sein de la région ayant enregistrée le plus bas score, avec une moyenne de 32/100, le Gabon est devancé par le Niger (120e), la Sierra Leone et la Zambie, avec les multiples révélations d’actes de corruption active et passive, corruption d’agents publics étrangers et blanchiment des capitaux, détournement de deniers publics et biens mal acquis pour enrichissement illicite, blanchiment du produit du crime, criminalité financière en bande organisée, associations de malfaiteurs et pillage.

Avec un score de 66, les Seychelles obtiennent la note la plus élevée de la région, suivies du Botswana (61), du Cap Vert (58), du Rwanda (53) et de Maurice (52). Au bas de l’indice se trouvent la Somalie (9), le Soudan du Sud (12), le Soudan (16) et la Guinée équatoriale (16).

 
 

1 Commentaire

  1. Manguendza dit :

    22 c’est beaucoup…

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW