Plus de deux mois après la mise en place du bureau actuel, la coordination nationale du Réseau panafricain des jeunes pour la culture de la paix (PAYNCoP Gabon) a récemment présenté sa feuille de route au président de l’Assemblée nationale, qui n’a pas manquer d’apprécier sa démarche.

Le bureau du PAYNCoP Gabon chez Faustin Boukoubi, le 20 mai 2019, au palais Léon Mba. © D.R.

 

Photo de famille au terme de la rencontre. © D.R.

C’est à l’occasion d’une audience accordée par Faustin Boukoubi, le président de l’Assemblée nationale, que le PAYNCoP Gabon a présenté à la représentation nationale sa vision et son programme d’activités dans le cadre de la promotion de la culture de la paix.

Au cours de cette rencontre, Bautrin Ekouma, Coordonnateur national adjoint du PAYNCoP Gabon, a présenté le groupe avant de donner la parole à Kevin Pango, chargé des Relations avec les institutions, qui est revenu sur les missions du Réseau. Des missions qui se résument essentiellement à la promotion de la culture de la paix à travers le dialogue, la non-violence, le vivre-ensemble, la justice sociale, la démocratie etc.

Johanie Mayinou, chargée des Affaires juridiques, a quant à elle exposé sur le Plan d’action stratégique reposant sur quatre axes : la vulgarisation du PAYNCoP, la promotion de la culture de la paix, la vulgarisation de la Résolution 2250 et l’autonomisation économique des jeunes.

D’après Jerry Bibang, Coordonnateur national du PAYNCoP Gabon, la mise en œuvre de ce Plan d’action nécessite l’implication de tous, les parlementaires y compris Gouvernement, institutions, partenaires au développement, Organisations de la Société. «Chacun doit jouer sa partition, car nous avons tous besoins de vivre dans la paix», estime le premier responsable du PAYNCoP Gabon, selon qui, la rencontre avec faustin Boukoubi s’inscrit dans le cadre de l’approche inclusive du Réseau. «L’objectif est de susciter l’engagement de l’Assemblée nationale dans la promotion de la culture de la paix» ajoute-t-il.

A son tour, Faustin Boukoubi n’a pas manqué de féliciter ses jeunes hôtes pour leur initiative et pour leur engagement. Leur démarche, a-t-il dit, est louable, d’autant plus qu’elle répond à «un besoin vital» : la paix. «Sans la paix, aucun développement n’est possible», se sont accordé les deux parties. Le président de l’Assemblée nationale a également assuré le PAYNCoP Gabon de l’accompagnement de l’institution qu’il préside, «dans la mesure des ressources disponibles». Il lui a par ailleurs conseillé de collaborer avec les autres organisations de jeunesse en vue d’une synergie et un impact social plus important.

La rencontre avec le Président de l’Assemblée Nationale intervient après celle du directeur général de la télévision publique Gabon 1ere, qui avait également donné son accord de principe pour accompagner le PAYNCoP Gabon dans ses différentes activités.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW