Les créanciers de l’État ont encaissé 26 milliards de francs CFA au 1er trimestre 2019, au titre du règlement de la dette intérieur. Un paiement en retrait de 25%  par rapport à la même période en 2018.

26 milliards de FCFA au été payés au 1er trimestre 2019, au titre de la dette intérieure. © radio.cz

 

26 milliards de francs CFA ! C’est le montant versé par l’État à ses créanciers, de janvier à juin, au titre de la dette intérieur. C’est ce que révèle la note de conjoncture du 1er trimestre 2019. Selon la direction générale de l’Économie, le paiement de la dette intérieur est en baisse de 25 % par rapport à la même période en 2018.

«Cette évolution est consécutive à l’absence de règlement de la dette moratoire sur la période, malgré les efforts consentis au règlement de la dette bancaire (+5,5 %)», a expliqué la direction générale de l’Économie.

Dans le cadre de la convention signée entre l’État et le Club de Libreville en 2018, le montant des créances était établi à 310 milliards de francs CFA, rééchelonnées sur 74 mois. En janvier 2019, selon la direction générale de la Dette, 191 milliards de francs CFA de créances avaient déjà été réglés.

 
 

2 Commentaires

  1. Mezzah dit :

    On parle de la dette gabonaise et c’est l’euro qui est en photo.
    La colonisation continue.

    • Tagomago dit :

      Votre commentaire prouve que vous avez un complexe d’infériorité aigu que vous devriez penser à faire évoluer. Mais c’est pas donné à tout le monde: l’évolution qui passe obligatoirement par la connaissance qui semble être en pénurie chez vous cela, à la vue de vos propos.
      Par contre, vous avez raison la dette intérieure est libellée en FCFA.
      Cependant, il existe bel et bien une dette extérieure qui elle est libellée en Euros. Les Euro-bonds Gabonais que vous trouverez listés à la bourse de Londres.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW