Gabon special economic zone (GSEZ) procédera le 14 décembre 2019, au paiement des intérêts de son emprunt obligataire émis en 2018 dénommé «EOGSEZ 6,5% brut 2018-2028», pour un montant de 228 773 513 de francs CFA.

La GSEZ payera plus de 228 millions FCFA au titre de son emprunt obligataire émis en 2018 dénommé «EOGSEZ 6,5% brut 2018-2028». © D.R.

 

La Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) a annoncé, le 25 novembre 2019, le paiement par Gabon Economic Special Zone (GSEZ), des intérêts de son emprunt obligataire émis en 2018 dénommé «EOGSEZ 6,5% brut 2018», pour un montant de 228 773 513 de francs CFA.

«Le coupon net à percevoir par obligation est de 162,5 francs CFA et la date d’ouverture des opérations d’encaissement auprès des guichets des prestataires des services d’investissements est fixée au 15 décembre 2019» de la Beac.

En effet, Gabon Economic Special Zone (GSEZ) avait lancé en septembre 2018 un emprunt obligataire «EOGSEZ 6,5% brut 2018–2028» de 33 milliards de francs CFA, sur le marché financier de la Cemac, en devise locale d’une durée de 10 ans. Ces fonds financeront l’extension des infrastructures logistiques dans la zone économique spéciale de Nkok.

Cette première obligation d’infrastructure en zone Cemac, avait obtenu une garantie de 14,3 milliards de francs CFA (24,7 millions de dollars US de la part de la société GuarantCo, une structure membre du Private infrastructure development group), pour permettre d’appuyer l’industrie forestière du pays et d’améliorer la capacité du service ferroviaire national.

La Zone économique spéciale du Gabon (GSEZ) a été créé en 2010 sous la forme d’une joint-venture entre Olam International Ltd., la République gabonaise, et Africa Finance Corporation, avec pour mandat de développer les infrastructures, d’améliorer la compétitivité industrielle et de créer un écosystème propice aux affaires au Gabon.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW