Du 5 au 6 juillet prochain, la salle polyvalente de l’École normale supérieure d’enseignement technique (Enset) à Libreville accueille la 2e édition du Forum de l’image et de la photographie (Fip). Plusieurs grands noms du domaine, à l’instar de Desirey Minko, feront partie des intervenants.

Mac-Gregor Massala, initiateur du FIP, présentant les contours de la 2e édition du forum sur le plateau du Grand Mbandja (Gabon 1ère). © Stan-Photographie

 

À l’initiative de Mac-Gregor Massala, jeune étudiant et entrepreneur gabonais, le Forum de l’image et de la photographie en sera à sa 2e édition les 5 et 6 juillet prochains. L’évènement sera organisé dans la salle polyvalente de l’Enset et devrait voir la participation de plusieurs personnalités gabonaises reconnues dans le domaine de la prise d’images et celui de l’entrepreneuriat. Parmi celles-ci, l’on cite déjà Desirey Minko, photoreporter de renom, actuellement responsable du service de la photographie à la présidence de la République. Au cours du FIP, le patron d’Afrikimages Agency interviendra sur l’«Histoire de la photographie» et partagera son expérience avec les participants, dont les tickets d’entrée sont compris entre 5000 et 10 000 francs.

L’autre intervenant de marque attendu au FIP est Sylvère Boussamba, coach certifié et membre de l’équipe John Maxwell, créateur de l’École 241. Il abordera le sujet de «l’image du leader» pour permettre aux communicants de gérer au mieux l’image de leurs clients et la leur par ricochet.

Cette 2e édition du FIP touchera également les questions liées, entre autres, à la notion du droit à l’image en République gabonaise, à l’impact du numérique dans la prise et la publication de l’image et aux différents métiers gravitant autour de l’image et de la photographie.

Si l’initiative en est encore aux balbutiements, Mac-Gregor Massala, arrivé en photographie en 2010, ne rêve pas moins que le FIP devienne dans quelques années un rendez-vous annuel incontournable, à l’exemple du Fespaco au Burkina Faso ou du Festival de Cannes. Premier évènement du genre dans le pays et sur le continent, l’étudiant et entrepreneur dit être à la recherche de partenaires au Gabon et à l’extérieur pour le renforcement du forum, «un outil indispensable pour les professionnels du domaine».

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW