Face aux difficultés que rencontrent les acteurs du sport gabonais dans la recherche des financements pour leurs activités et compétitions, le ministre des Sports a annoncé une conférence tripartite réunissant l’Etat, le mouvement sportif et les partenaires privés en février à Libreville.

La conférence de la deuxième semaine de février 2019 devrait permettre de trouver des voies et des moyens pour financer les sports gabonais. © D.R.

 

Le sport gabonais, dans son ensemble, peine depuis quelques décennies à produire les résultats escomptés. Ces échecs récurrents reposent en gros sur la question des financements. Le ministre des Sport organisera, en février prochain, une conférence sur le financement des activités sportives. Elle réunira l’Etat, le mouvement sportif et les partenaires privés.

«Nous allons réunir pendant la deuxième semaine du mois de de février une conférence tripartite entre l’Etat, le mouvement sportif et les partenaires privés pour la question du financement du sport», a déclaré le ministre en charge des Sports, Alain-Claude Bilie-By-Nze. Cette conférence sera le lieu de questionner les blocages qui empêchent les entreprises gabonaises de financer le sport national. Mais elle permettra également de définir les axes de collaboration visant l’efficacité.

«On a déjà beaucoup d’acteurs du privé qui financent des compétions sportives dans notre pays», a reconnu le membre du gouvernement, prenant l’exemple de la Tropicale Amissa Bongo, du Marathon du Gabon ou les 10Km de Port-Gentil qui sont sponsorisés par les entreprises gabonaises.

Cependant, cela n’est pas suffisant. «Il faut s’asseoir, discuter pour voir comment financer les compétitions», a dit le ministre des Sports, invitant les entreprises gabonaises à intégrer la notion de sponsoring.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D'INFOS MATINALES DE GABON REVIEW