Le Centre de formation et d’insertion professionnelle (CFIP) de Port-Gentil a livré, le 28 juin 2019, sa cuvée 2019 constituée de 78 lauréats.

Photo souvenir des diplômés de la promotion Marie Stéphanie Inguisie-Avenir. © Gabonreview

 

© Gabonreview

Soixante-dix-huit nouveaux diplômés du Centre de formation et d’insertion professionnelle (CFIP) de Port-Gentil ont reçu leurs parchemins le 28 juin dernier, en présence du député du premier arrondissement de la commune de Port-Gentil, Marie Stéphanie Inguisie, marraine de cette promotion.

Quatrième cuvée de ce centre de formation et d’insertion professionnelle, les lauréats ont au terme d’un apprentissage de deux ans, réalisé un taux de réussite de 84%. Pour le major de la promotion, ce succès revient aux responsables de cette structure de formation professionnelle.

«Nous sommes les lauréats de cette quatrième cuvée, c’est à cet effet que nous vous disons merci pour l’attention particulière que vous avez manifestée à notre endroit. Nous sommes tous fiers d’avoir pu bénéficier de six mois de stages pratiques en entreprise. Ce qui a permis à chacun de faire le meilleur choix de sa carrière. Merci encore!» a indiqué Germaine Mandjoyi Manguende.

Sage-femme de formation, l’honorable députée du premier arrondissement de la commune de Port-Gentil à interpeller les diplômés sur la conduite à tenir sur le marché de l’emploi, tout en les incitant à plus de rigueur et de discipline.

«Je suis fière et je remercie toutes les personnes qui ont concouru à cette réussite. Je ne voudrais pas que notre relation marraine-lauréats s’arrête à bout de chemin. Je voudrais également que vous soyez ceux-là qui vont aller dans les entreprises faire valoir vos connaissances apprises au CFIP. Il faudrait que vous soyez des hommes et des femmes qui ont des promotions par mérites et non par facilitation. Travaillez comme je l’ai fait, car seul le travail paie», a-t-elle rajouté.

Créé en octobre 2014, le Centre de formation et d’insertion professionnelle offre une diversité de formations sanctionnées par un Certificat de fin de formation (CFF).

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW