Stoa Infra & Energie vient d’acquérir 10% du capital de GSEZ Ports. Le montant de l’opération n’a pas été dévoilé, tout comme l’on ignore s’il s’agit d’un «rachat de participation partielle» ou d’«une augmentation de capital».

Stoa Infra & Energie a acquis 10% du capital de GSEZ Ports. © Gabonreview

 

Après Olam, l’État gabonais et African Finance Corporation, GSEZ Ports enregistre l’entrée d’un nouvel actionnaire. Il s’agit de Stoa Infra & Energie qui vient d’acquérir 10% du capital de la société assurant les activités de vrac au New Owendo International Port (NOIP).

Créée en 2017 par la Caisse des dépôts française et l’Agence française de développement (AFD), Stoa est un véhicule d’investissement destiné à financer des infrastructures nouvelles ou existantes dans les pays en développement.  Selon Jeune Afrique Business +, premier service digital d’informations économiques stratégiques à destination des investisseurs, décideurs économiques et politiques, «Stoa était en discussion depuis un an avec les dirigeants de cette infrastructure (GSEZ Ports, ndlr) considérée comme structurante pour le Gabon».

Si le montant de l’opération n’a pas été dévoilé, l’on ignore s’il s’agit d’un «rachat de participation partielle» ou d’«une augmentation de capital». Jeune Afrique Business + indique cependant que «les tickets habituels pris par Stoa sont compris entre 6,5 milliards et 32,7 milliards de francs CFA, avec une moyenne de 19,6 milliards de francs».

Le portefeuille africain de Stoa Infra & Énergie est de l’ordre de 65,5 milliards de francs CFA. Avec l’arrivée de ce nouvel actionnaire, GSEZ Ports devrait augmenter sa force de frappe au sein du NOIP.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW