Pour contribuer à l’amélioration de l’employabilité des jeunes, l’Office national de l’Emploi a signé, le 11 juin à Libreville, une convention avec l’École 241. À travers cette convention, l’ONE s’engage à insérer dans les entreprises partenaires 45 jeunes formés dans les métiers du numérique.

Echange de parapheurs entre le directeur général de l’One, Hans Landry Ivala (à g.) et le directeur de l’Ecole 241, Sylvère Boussamba (à d.). © Gabonreview

 

Une convention de partenariat a été signée le 11 juin à Libreville entre le directeur de l’Office national de l’emploi, Hans Landry Ivala, et le directeur général de l’École de formation dans les métiers du numérique, l’École 241, Sylvère Boussamba.

L’accord s’inscrit dans le cadre du programme Contrat d’apprentissage jeunesse (Caj) et des Stages en entreprise pour jeunes (Sej) initiés depuis quelques années par l’ONE afin de contribuer à l’amélioration de l’employabilité de jeunes gabonais. Prévue pour s’étaler sur deux ans,  la convention entre l’ONE et l’École 241 consiste pour «l’ONE de tout mettre en œuvre pour insérer dans son réseau de partenaires d’entreprises, une cuvée d’étudiants sortis de l’école 241 afin de leur offrir une première expérience dans le monde de l’emploi», a expliqué Hans Landry Ivala.

Un autre volet de l’engagement signé permettra aux étudiants de proposer aux entreprises des services dans leurs différents domaines de compétence. Le programme concerne une cuvée de 45 étudiants formés dans les métiers de développeurs Web et mobile et digital chef de projet. Grâce à leurs connaissances, les étudiants ont la capacité de construire et créer des applications numériques sur les téléphones et les ordinateurs. Fort de tout ce qui précède, le directeur général de l’École 241, Sylvère Boussamba, a laissé comprendre que cette convention permettra aux «étudiants de mettre au service de leurs entreprises l’ensemble de ces connaissances, afin de contribuer au développement numérique du Gabon».

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW