Une rumeur a parcouru Libreville et les réseaux Internet durant tout le week-end écoulé, selon laquelle André Mba Obame était mort. Ce n’était justement qu’une rumeur dont le concerné s’est moqué.

Sans doute du fait que l’hebdomadaire La Griffe, paru le vendredi 5 octobre, a titré «Où es-tu AMO ?» et que le journal La Loupe interrogeait «AMO, où es-tu, Accrombessi a-t-il eu ta peau ?», une rumeur a enflé au point d’envahir tout Libreville durant le week-end écoulé, selon laquelle l’opposant André Mba Obame était mort.

Les réseaux sociaux de l’Internet gabonais n’étaient pas en reste qui ont largement véhiculé et commenté cette nouvelle. De nombreux membres de l’Union nationale (UN), le parti interdit dont André Mba Obame est le secrétaire, assurent avoir reçu une multitude d’appels pour vérification.

Il n’en était rien. Le concerné en a plutôt ri : «Ils ont déjà affaire avec mon fantôme», rappelant à Jean-Pierre Rougou, vice-président de l’UN, qui l’avait joint au téléphone, qu’il avait déjà annoncé, le 21 juillet au cours d’une intervention via Skype à un meeting de l’UN, au sujet des annonces qui le donnait pour grabataire définitif ou pour mort : «Que ceux qui ont souhaité, ont planifié, ont annoncé ma mort se préparent à lutter contre mon fantôme !».

L’état de santé de l’opposant N°1 du président Ali Bongo a contribué à crédibiliser la rumeur. Pour rappel, le compte rendu d’examen de la Polyclinique El Rapha, signé le 14 mai par le Dr Azennag Mohamed, chef de service d’Imagerie médicale, indiquait qu’André Mba Obame souffrait d’une «d’une sciatique L5 paralysante et hyperalgique». Il a été évacué à l’étranger à cet effet et n’est revenu dans son pays qu’après 14 mois d’absence. Toujours aussi tonitruant, malgré sa maladie, ses adversaires politiques ainsi que la presse proche de ceux-ci ne ratent pas une occasion pour le taquiner ou ironiser sur sa maladie.

Le 25 août dernier par exemple, le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, avait ironisé, sans doute courroucé par les émeutes de Cococitiers dix jours avant :  «C’est seulement après l’avis d’une commission médicale qu’il avait été autorisé à se rendre en Afrique du Sud pour y subir des soins. Son retour est-il un signe de sa guérison ? Sur ce point, je vais saisir le Procureur de la République pour la mise en place d’une commission nationale et même internationale pour statuer sur son état de santé mentale et physique

De plus, l’opposant qui n’a pas été aperçu lors du meeting donné par l’Union des forces du changement, le 22 septembre 2012 à Rio dans le 3e arrondissement de Libreville, alors qu’il avait été annoncé comme l’«invité surprise» à cette manifestation. Tout ceci explique cela.

 
 

25 Commentaires

  1. La Fille de la Veuve dit :

    Au fait Le Procureur de la République a-t-il ignoré la saisine de Ndongou, ou alors c’est ce dernier qui a oublié de saisir le Procureur de la République, confirmant ainsi le caractère infamant et diffamatoire de sa minable déclaration du 25 août 2012.

  2. nababy dit :

    Bongo est mort, Mamboundou est Mort, Socrate est mort, tout homme est mortel alors si AMO meurt!!! le Gabon continue!

    • Le Petit-Fils de la Veuve dit :

      @nababy

      Vraiment, si AMO va rejoindre ses ancètres, ça fait même quoi?

      Mboukmame

      • Guy Massard dit :

        @Nababy@Le Petit fils de la veuve. Auriez-vous perdu tout sens moral et toute humanité, au point d’en arriver presqu’à souhaiter et à banaliser une éventuelle mort d’homme ? Quand on arrive à ce point c’est que la haine a atteint son comble et plus aucune actiopn réfléchie n’est possible…. La seule question qui vaille ici est : pourquoi Ali Bongo et les siens distillent-ils une telle infâmie ? Que fait le CNC puisque chacun connaît le nom du site internet proche de la présidence du Gabon qui a publié une telle connerie. Si ç’avait été avec la mort d’Ali Bongo qu’un site s’était amusé ainsi, qu’aurait fait Mapangou Guy bertrand ?

        • Le Petit-Fils de la Veuve dit :

          @Guy Massard,

          Mba Obame pour lequel nous “devrions avoir le sens de la moralité”, il est à l’origine de combien de morts entre 1984 date de son retour au Gabon et 2009, date de son “départ” du PDG?

          • Guy Massard dit :

            @Le Petit-Fils de la Veuve. Ah bon ? Il est à l’origine des morts ? Dites dans quelles circonstances ? Ne confondez rien cher ami car on en connaît un qui est soupçonné d’avoir comma,dité l’assassinat de Rendjambé. Edifiez-nous sur les morts que Mba Obame aurait causé car, c’eest la première fois que j’entende ce type de reproche à son endroit… Si vous voulez parler des morts dues aux charges des forces pro Ali Bongo alors, je vous dirais que dans toute lutte politique, il y en a qui meurent. Bien entdnu cela n’enlève rien au caratère tragique mais si c’est ce que vous voulez dire, on vous demandera si vous pensez un seul instant que mandela, par exemple ou Desmon Tutu, sont à l’origine des morts de Shaperville…. Le fait d’être derrière un clavier n’autorise pas à réécrire l’histoire cher ami… J’attends que vous me disiez quand et dans quelles circonstance Mba Obame a provoqué des morts…

          • fooler dit :

            Je pense que tu as des soucis pourquoi ne pas souhaiter la mort à votre père ou votre mère tu peux me donner le nom de la personne que mba Obame a tué?

  3. kounabeli Roland dit :

    Je crois qu’il vaut mieux envisager un chek-up sur la sante de Ndoungou. Nous avons de plus en plus la certitude de ce Que ce monsieur perd de plus en plus le nord pouvu qu’il ne finisse pas a Melen . En lieu et place d’ Amo sa bete noire

  4. Myboto 1er dit :

    Tout peut etre dit, un coup de fil n’est pas la garantie que le mec a toutes les fonctions organiques en marche. Soit le Sauveur est a l’article de la mort, soit l’ancien pedegiste a quitte le Gabon. Dans tous les cas seule sa presence physique en public ou a TV+ dira la verite. Et de toutes facons, meme le petit jesus est mort. En conclusion, AMO mort ou vivant le Gabon continue et continuera. Autrement dit, ON S’EN FOUT!

    • Petit-Connard Ogandaga dit :

      “Un coup de fil n’est pas la garantie que le mec a toutes les fonctions organiques en marche”. 

      Pitié pour ceux qui ont affaire avec le fantôme de Mba Obame. Maintenant, il n’est plus question qu’il est mort, mais qu’il ait ses fonctions organiques en marche. Pourquoi, l’Union Nationale cacherait-elle qu’AMO est mort? Pourquoi douter de l’article de  Gabonreview ? Parce que le silence de Mba Obame intrigue ou fait peur.

       On ne souhaite pas et On ne joue pas avec la mort du prochain. La haine transpire et vous lâchez :  “Autrement dit, ON S’EN FOUT!”. Si Ali était malade et que quelqu’un avait dit ça d’Ali, on aurait crié à l’inhumanité des opposants, à leur bestialité. Adversaire politique ne veut pas dire ennemi à mort. Un peu de mesure, chers PDGistes triomphants mais craintifs.

  5. NANGUY dit :

    AMO vous fait vraiment peur. Patientez, l’homme n’est pas loin. Sa prochaine sortie est surement planifiée. Les anciens RENOVATEURS reconnaissent le grand stratège qu’il est. Mieux vaut pour eux de savoir où se trouve l’homme et qu’est-ce qu’il fait, que de le perdre de vue. AUTREFOIS, VOUS AVEZ ENTENDU PARLER DE LUI. DANS L’AVENIR, VOUS LE VERREZ AGIR. wait and see !

  6. saydou kan dit :

    C’est vraiment dommage de constater que des qu’il s’agit d’AMO, tous ces fans perdent la raison… Vous refusez de reconnaitre que votre leader est mal en point, ca c’est pas de la politique, c’est naturel ! Vous avez toutes les informations sur sa maladie (voir article), allez sur google, vous verrez que c’est pas du tout rigolo et comprendrez pourquoi AMO qui d’ordinaire ne rate pas occasion, n’a pas pu assister au meeting de rio.

  7. La Fille de la Veuve dit :

    Je crois que la publication de cet article avait une valeur informative que je salue.

    Par contre, vu le caractere emotionnel du sujet, le risque est grand, vu ce que nous commencons a lire, pour que les echanges ne depassent le cadre habituel des echanges sur http://www.gabonreview.com. Aussi ne saurais-je trop recommander a la redaction la plus extreme vigilance afin de preserver le haut niveau d’echange dont nous nous rejouissons tous.

    Bien cordialement.

  8. anonyme dit :

    excusez moi, je viens simplement m’informer. je suis au PDG et sans idée préconçsue. Mais quelqu’un m’aurait affirmé que AMO est décédé hier soir à Paris ou suis-je trop crédule? AMO est’il encore de notre monde? je le souhaite en tout cas mais merci de me tenir informé.

  9. kevazinzinga garnett dit :

    En effet,je pense comme les autres qu’amo d’avoir une apparition pour dissipé tout doute.

    • Guy Massard dit :

      @kevazingo garnett. Il n’ ya pas de doute. AMO EST BEL ET BIEN VIVANT.Ne nous fatiguez pas avec ces lubbies. Mais, quand un pouvoir n’a plus que ce genre de rumeurs à entretenir, c’est que sa fin est proche…

  10. Myboto 1er dit :

    Paix a son ame. Qui etait avec mba obame le fou en espagne? Mike Joctane. Alors que Mike joctane se prepare a suivre son chef. Je vous prie de me joindre pour pleurer notre sauveur pedegiste Mba Obame qui avait vendu sa niece a Bongo Pere. La creature (PDG) a fini par broyer son stratege createur(mba obame). Pleurons en paix.

    • Guy Massard dit :

      @Myboto 1er. Falsificateur vous êtes …. Cette nièce a bel et bien des parents qui ont tous les deux été collaborateurs proches de Bongo non …. Pourquoi aurait-elle été “vendue” par son oncle et pas par ses parents ? En outre, vous faites pitié à dire de telles sottises car, dans aucun pays au monde, la mort de quelqu’un qui joue le rôle de Mba Obame ne peut rester cachée. Mieux, le gouvernement esr obligé, à un moment de l’annoncer puisque c’est un ancien ministre…. Honte à vous…..

    • Guy Massard dit :

      @Myboto 1er. A vous lire, Mba Obame est le créateur du PDG… Et Omar Bongo alors ? A vous lire il en était la seule et unique tête pensante. je vous signale que le “progressisme démocratique et concertée”, “la rénovation”, “la rénovation rénovée”, “le libéralismùe dirigée et planifiée” furent créés tous par Jean François Ntoutoume-Emane. je vous signale que le même Ntoutoume-Emane était le vrai rédacteur du “petit livre vert” d’Omar Bongo. Je vous signle que “le nouvel an” sorti du cerveau de Paul Biyoghé Mba. je vous signale que le “Pacte national de solidarité et développement” fut conçu par Daniel Ona Ondo et Guillaume Pambou Tchvounda. Je vous indique que les “Actes pour le Gabon” fut conçu par paul Toungui et René Ndemezo’Obiang.
      Je vous signale que le 12 mars 1968, Mba Obame avait 9 ans…. Pauvre de vous….. La haine vous fait perdre tout sens et toute capacité à raisonner. Et, comme supporter d’Ali Bongo, vous parlez de choses avec approximations

  11. crocodil dit :

    lol à lire les pédégistes vraiment…tellement incompétent à remettre le Gabon sur pied, obligé de passé du temps à parler des choses inutiles. AMO va vous surprendre vous et vos marabouts lol

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW