Faute de structures pour accueillir le trop plein d’élèves qui arrivent en 6e, le ministère l’Éducation Nationale, chargé de la Jeunesse et des Sports a choisi de transformer une partie du stade d’Angondjé où s’est jouée la dernière Coupe d’Afrique des nations de football, en collège. 40 salles de classes y sont aménagées d’urgence pour près de 2000 élèves en provenance du primaire.

Le stade de l'Amitié transformé en collège, un choix pour le moins... surprenant ! - © D.R.

Retombée inattendue de la Coupe d’Afrique des nations 2012, le stade d’Angondjé, nommé stade de l’Amitié lors de la dernière grande fête africaine de football, a été transformé en collège avec la rentrée des classes du 1er octobre dernier. Les pièces qui y avaient été aménagées pour les réunions techniques avant-match ou pour accueillir la presse et les VIP vont être réaménagées et affectées à quarante salles de classe. Près de 2 000 élèves, exclusivement en provenance du primaire vont y étudier durant l’année scolaire 2012-2013. Les sources du ministère de l’Éducation nationale n’indiquent pas s’il s’agit d’une solution pour la seule année académique qui démarre.

Le nouveau lycée public d’Angondjé, créé par décision du chef de l’État, n’est finalement pas sorti de terre. Il devait répondre à l’explosion de la population scolaire en provenance des écoles primaires, après la décision du ministère de l’Éducation nationale d’annuler le concours d’entrée en 6e et de recevoir au secondaire tous ceux qui ont eu une moyenne annuelle égale ou supérieure à 10/20. Le Premier ministre, Raymond Ndong Sima, a d’ailleurs indiqué, le 27 septembre 2012 lors d’une conférence de presse, qu’environ 7 000 nouveaux élèves étaient attendus en 6e cette année. Ce qui, par voie de conséquence, induit un déficit des structures d’accueil, en attendant l’effort du gouvernement pour l’augmentation du nombre de salles de classes.

Parents d’élèves désabusés

Le 1er octobre, jour de la rentrée des classes, rien à cet effet n’était pourtant prêt au stade d’Angondjé. Les enseignants manquaient à l’appel et les salles de classe n’étaient pas aménagées. Alors qu’il est prévu d’y créer 40 classes, 6 d’entre elles seulement étaient en cours de livraison tandis que le matériel didactique et de bureau était encore invisible.

Ce collège placé dans l’enceinte d’un complexe sportif a provoqué la désolation, l’inquiétude, la tristesse et même la colère de certains parents mis sur le fait accompli. Nombreux d’entre eux estiment que l’environnement n’est pas du tout adapté à la scolarisation des enfants. «Ce sont des décisions qu’on prend à deux jours de la rentrée des classes. Nous sommes inquiets. S’ils avaient envoyé ici des élèves des classes de terminales, on comprendrait parce que ce sont des élèves majeurs. Mais avec des mineurs comme ça qui arrivent en 6e et découvrent l’école secondaire, nous ne pouvons qu’avoir des inquiétudes», a vociféré un parent d’élève sur la chaine de télévision RTN.  «Nos enfants sont très petits. Ils ont entre 9 et 13 ans et vont être placés dans un milieu jamais vu, dans un univers créé pour des matchs de football. On n’a même pas préparé les parents et au bout de quelques heures, je dis bien quelques heures, on a érigé cet endroit en lycée. Regardez l’étendue, regardez tout ce qu’il y a autour. Vous connaissez les petits enfants, qu’est-ce qui va se passer avec tous ces objets autour ?», a interrogé un autre parent d’élève.

Avantages de consolation

Après une première journée tendue entre encadreurs, décideurs du ministère de l’Éducation nationale et parents d’élèves, une autre réunion a été tenue, le 2 octobre, qui a permis de calmer l’ire de nombreux parents. Pamphile Toung Ndong, le proviseur de ce collège d’un autre genre, a décliné les avantages de son établissement : aucune classe n’aura plus de 50 élèves, les salles de classe seront climatisées et équipées d’ordinateurs connectés à l’Internet, les uniformes ainsi que le transport seront assurés durant toute l’année scolaire par l’État. La Société générale de transport public (SGTP) a en effet retenue pour desservir l’établissement.

La plupart des enfants affectés dans ce stade provenant de quartiers lointains, notamment de la Cité Mébiame, Diba-Diba, Ozangué ou Alénakiri, les parents ne se montrent pas rassurés. «Nous avons déjà vu à Diba-Diba ou à Montalier, pour ce qui est du transport promis. On commence quelque chose et il n’y a jamais de suivi. C’est ce qui nous inquiète, parce que la société de transport désignée n’est qu’un prestataire. Si le gouvernement n’honore pas sa promesse, la société va résilier son contrat. Nous craignons que, comme d’habitude, on crée quelque chose et il n’y a jamais de suivi», s’est inquiété un parent d’élève.

Certains parents indiquent que s’ils avaient été prévenus plus tôt, ils auraient pris d’autres dispositions. Ils déclarent donc avoir été placés dos au mur par le ministère de l’Éducation nationale et se demandent si «la mesure été murement réfléchie». Pourtant, en prévision de cette explosion de la population scolaire à cette rentrée des classes, un budget de 36 milliards de francs CFA avait été déterminé dont on a plus eu de nouvelles. On pense donc que des solutions autres que ce stade mondialement connu pour avoir abrité une compétition continentale de renom auraient pu être trouvées. Quid des édifices préfabriqués qui avaient été envisagés par certains techniciens du ministère concerné ? Quid des locaux actuellement vides de l’École secondaire des cadets de la Police (Escap) à Owendo, de la base de l’ancienne Sécurité mobile (SM) à la Zone industrielle où des concours de police ont souvent eu lieu, de l’immeuble de l’ancienne RTG inoccupé, bref. Ultime question : faute du stade omnisport président Bongo de Likouala, en cas de tournoi de football devant durer une semaine, les élèves seront-ils mis en congé obligatoire ?

 
 

46 Commentaires

  1. Gabriel dit :

    C’est ce qui se que on appel du pilotage à vu!
    de plus s’il faut reconvertir ce stade mondialement connue qui doit avoir une autre valeur pour le Gabon, car ayant abrité la première CAN que le Gabon organise ce n’est pas en établissement.
    ce qui prouve encore une foi que notre émergence n’est qu’un slogan.

  2. MouNziRa dit :

    Je suis plié de rire. Les larmes coulent même. Seigneur ! Les choses de mon corps…

  3. Petit-Connard Ogandaga dit :

    Avouons, ceux qui disent qu’on a affaire à un gouvernement d’amateurs ont raison. Si cette décision a été prise sans se référer au président qui était en voyage lors des faits, il faut que Séraphin Moundounga soit démis de ses fonctions. Où sont les 35 milliards dont on parle soient audités. Ça c’est la honte de l’émergence.

    • eloulouadaaku dit :

      Dimanche dernier à la télé sieur Moundounga a lui-même vanté les mérites du nouveau budget de l’EN, qui serait passé à environ 80 milliards de f cfa. Et voilà le résultat ! Pas une seule alle de classe bâtie.

      C’est tout simplement consternant !

  4. Mba Obame le malade dit :

    A ce stade de la question, nous avons atteint le niveau le plus eleve de la betise educative! Ali et Moundounga sont de veritables blagueurs! En termes de structures, si il ya une chose facile a creer c’est une ecole. Mais rien a faire,les gars se foutent des gabonais qui a leur tour se laissent foutre. Quelle tragedie!

  5. pffff dit :

    vraiment sur ce coup ils ont pas poussé leur réflexion bien loin!!

  6. scha dit :

    comédie et tragédie!! pauvres enfants!!

  7. Le Petit-Fils de la veuve dit :

    Vraiment Tate Moundounga déconne..

    2.000 élèves, du jour au lendemain, parqués dans les salles de réunion d’un stade. 2.000 élèves de classe de 6e, totalement traumatisés et déboussolés.

    Le jour de la rentrée, seulement 6 “classes” sur 40 sont prètes.. Les enseignants n’étant pas tous présents, et pour cause, on se demande qui va enseigner les enfants.

    Tate Moundounga, tu as supprimé le concours d’entrée en 6e non, donc sache que l’année prochaine tu auras le même problème d’afflux d’élèves, se comptant en milliers pour frapper aux portes des collèges. Tu as combien de stades de l’amitié?

    Voilà ce qui arrive quand on prend des décisions politiques, sans attache avec le secteur réel, et sans évaluation aucune. Quelle incompétence frappante!

    En tout cas il nous faut une femme à la Présidence de la République en 2016. Trop c’est trop. Laure Olga GONDJOUT 2016.

  8. demain un jour nouveau dit :

    Sans commentaires, la plaisenterie a trop duree!!!

  9. Boukoubi Maixent dit :

    Mais qu’en pense Nababy ? Si je comprends bien transformer les stades en ecoles fait partie du fameux programme dont Billie by Nze parle a longueur de journée ! Non je demande a connaitre le programme d’Ali Bongo

  10. L0pez dit :

    Franchement ! On aura tout vu dans ce pays ? Faire d’un stade, un établissement scolaire… pwèèèèèèè ! Pauvres élèves, avec pour tenue une chemise arborant Gagui.

    • kafir dit :

      Quant aux élèves d’Angondje qui vont oser critiquer Gagui, ils vont bientôt porter le “symbole” en classe, comme à la coloniale ! C’est déjà pratiqué chez le reste des adultes.

    • Le Petit-Fils de la veuve dit :

      Une chemise arborant GAGUI comme uniforme..kiakiakiak

      Les pauvres gosses!

      En tout cas il n’ya que Laure Olga GONDJOUT qui peut nous sauver de toute cette bouillabaisse. Du grand nimporte quoi ce gouvernement, et en particulier ce “Ministre” de l’Education.

      • Le fils de la Veuve dit :

        @Cher fils. Aurais-tu oublié que ta Laure Olga Gondjout est un pilier de ce “régime” d’omposteurs ?

        • Le Petit-Fils de la Veuve dit :

          @Cher “Père”,

          Cite moi un nom qui n’ait pas fait partie de ce “régime”..

          Juste un seul nom valable, pour la Présidentielle 2016?

          • Le fils de la veuve dit :

            @Le Petit fils de la Veuve. Cher fils. Tu veux des noms ? Mais, il y en a à la pelle. Tous ceux qui ont refusé la transformation du Gabon en monarchie héréditaire…. Lis la Constitution et tu vertas que “atteinte à la forme républicaine de l’Etat” est un crime de “haute trahison”. Or, c’est quoi succédé à son père contre l’avis du peuple ? C’est porter atteinte à la forme républicaine de l’Etat. Oui, Ali Bongo, Mboranstuo, Rose Rogombé, Aboghé Ella, Nfongou ont porté atteinte à la forme républicaine de l’Etat en portant au pouvoir quelqu’un avec pour seul argument : “c’est l’enfant du patron”….Tu me diras c’est tout ? Oui, c’est tout et c’est essentiel car, le grand mal de ce pays vient de la vision patrimoniale, de la confusuon entre biens publics et biens privés, de l’absence de sens de l’Etat, de respect de la chose publique et du bien commun qui a conduit Ali Bongo et ses affidés à croire qu’ils fallaient qu’ils “défendent” “leur pouvoir”, “leur chose”, que les “jaloux”, les “aigris”, les “ingrats” voulaient leur arracher…. Que vous le vouliez ou non, la mort d’Omar Bongo a sonné le début d’une ère nouvelle. Et, j’en prends le pari : un jour il sera honteux d’avoir servi sous Ali Bongo

  11. MoineMouwandjila dit :

    Bon recadrons les choses.
    est ce que les auteurs de cet article se sont rendu sur place pour des investigations ou bien on se contente toujours du radio trottoir.
    parceque moi j habite a coté de ce stade et je vous confirme que cet edifice est a l’image d’un grand centre commercial avec beaucoup de galeries.
    au stade de l’amitié, les pieces ne manquent pas on peut y loger des entreprises, on peut y organiser des mariages, on peut tout y mettre ou faire.
    alors pourquoi s’inquiete t on? s’il y a eu precipation c est un fait mais fallait il abandonner a leur CM2 nos bambins au motifs qu’on est pas pret.
    pour la can les mauvaises langues disaient on n est pas pret. mais ce fut la belle de tous les temps.
    alors du vent.

    • Luc Lemaire dit :

      Vous arrive-t-il de lire du “radio trottoir” sur Gabonreview ? Avez-vous lu cet article ou juste le titre ? Pensez-vous que les arguments des parents d’élèves, les premiers concernés, sont absurdes ? Il arrive que certains commentaires nous laissent pantois…

      • MoineMouwandjila dit :

        Mrluc lemaire bien le bonjour et toutes mes felicitations pour votre site.
        je ose croire que les commentaires sont reservés aux internautes et non auteurs d’articles car jamais vu ailleurs que chez vous. Vous demontré plainement votre suceptibilité et votre manque de retenu.
        de plus si vous etiez vraiment sur de votre travail, vous n’auriez plus besoin de vous justifier.
        vous vous justifiez par les parents d’eleves pensez vous que le bien fondé d’un projet gouvernemental peut etre justifiés par les propos des individus isolés.
        vous vous rappelez d’un de vos articles sur des pseudos plagieurs de vos pages ou vous avez reçu la reponse d’un internaute dont le peudo était “l’arroseur arrosé” ce type vous avait demontré avec preuves a la puis que vous ne descendez jamais vers l’information.
        nous felicitons tout au moins votre site pour le professionalisme dans la presentations des pages et son suivi mais pour le reste…
        il y a aussi l’orientation politique qui est tres vite perçue ici. tout est bon quand il s’agit de l’UN mais tout est mauvais quand il s’agit du gouvernement.
        ah bon entendeur…

        • Luc Lemaire dit :

          C’est amusant ce que vous dites. D’abord, c’est un choix, effectivement, de ne pas jouer aux divas intouchables à Gabonreview. C’est notre choix, et le fait que d’autres ne le font pas, ou pas ouvertement, n’est pas une référence à nos yeux. C’est d’autant plus vrai lorsque je suis interpelé personnellement sous forme de question. Poliment, je réponds.

          Pour ce qui est des sources de l’information, le fait qu’un commentateur prétende ne pas nous voir sur le terrain est un peu ridicule et je suis curieux de savoir ce que vous appelez “preuves”. A mes yeux, une affirmation gratuite n’est pas une preuve. Faites l’effort de regarder les dates de parution des uns et des autres et vous pourrez vérifier que nous sommes plus souvent les instigateurs que les repreneurs d’infos. D’ailleurs, à chaque fois que nous partons d’une info publiée par quelqu’un d’autre, nous le citons clairement dans l’article.

          Pour ce qui est de ce sujet précis, je ne vois pas où se situerait la susceptibilité, d’autant que je ne suis pas l’auteur de l’article. Mais je m’étonnes que vous nous reprochiez de relater des faits, de rapporter des témoignages, de rappeler qu’il existait des solutions mieux adaptées… Jusqu’à preuve du contraire, un stade n’est pas conçu comme une école. Les normes de sécurité ne sont pas les mêmes, le fait que ces locaux auront un usage polyvalent risque de poser de nombreux problèmes… Et l’imprévoyance du ministère de l’Éducation est patente. Faut-il que nous taisions tout cela ?

          Reste l’accusation de parti-pris. Assez curieusement, la même nous est faite, dans l’autre sens, chaque fois que nous traitons de l’opposition et que nous émettons des réserves ou simplement rappelons ce qu’est la réalité face aux discours et déclamations. En fait de susceptibilité, il me semble qu’il existe une poutre dont vous devriez vous préoccuper…

        • Eloi ANKAMA dit :

          Là il s’agit de l’image de notre pays vers l’extérieur, creer un lycee en plein stade de foot ça ne te choque pas du tout! qu’est ce qui vous arrive? à voir toutes ces réactions sottes je commence à croire au pouvoir du vaudou sur certaines personnes!

    • Guy Massard dit :

      @MoineMouwanzila. Le stade de l’amitié est un stade et pas une école. Un point un trait. le reste ? Du bla-bla. Vious naviguez dans la culture de l’a peu près… dans quel autre pays avez-vous entendu qu’un stade est transformé en écile ? Même en Chine ou en Inde, pays surpeuplés, cela n’arrive pas… Tout ceci est la conséquénce de l’inconséquence du “gouvernement”. le reste ? Du vent…

  12. kafir dit :

    Le pays est bien maçonné !

  13. L'Ambassadeur Kinguelé dit :

    Voici l’émergence bateau d’Ali. Comment peut-on envoyer des enfants de 9 a 11ans de ce genre d’école stade. Franchement,on aura tout vu. Le pays est a terre,voici l’amateurisme chronique du PDG. On arrive pas a construire des écoles,mais on jette des milliards au cours de bateau,on achète des immeubles en France et USA. On arrive pas a construire 5000 logements,mais on sait casser 5000 maisons des pauvres gabonais. L’émergence n’est qu’un papier que le PDG a voulu utiliser pour éblouir les idiots,ou en sommes nous avec les promesses .. Ou est Bili Bi Nze ??? Il faut qu’il nous explique le concept de l’émergence avec la nouvelle trouvaille des écoles – stades. Véritable connerie …

  14. CLG dit :

    J’avais dit en blague sur FB qu’ils allaient transformer le stade des chinois en école à ciel ouvert! Lisant cet article, je suis renversé! Ah le Gabon!!! Une bande d’amateurs et d’imposteurs dirigent le pays. Il faut les mettre hors d’état de nuire au plus vite!

  15. La Fille de la Veuve dit :

    A tous ceux qui demandent quel est le programme de l’UFC, quel est le programme de l’Opposition, quel est le programme de l’Union Nationale, vous avez ici une parfaite illustration de la reponse : PLUS JAMAIS CA!

    PLUS JAMAIS CA ! parce que le pays merite mieux tout de meme !

  16. NIL dit :

    Les mots me manquent pour qualifier cet acte c’est du jamais vu ya qu’au Gabon c’est simplement un début à la dérive totale

  17. charles dit :

    Je pense que l’idéal aurait été d’envoyer ces enfants à l’INJS et transferer les étudiants de l’INJS au stade SINO GABONAIS.

  18. jules obiang dit :

    @ MoineMouwandjila , Cher compatriote, si votre enfant a éte incrit à cet STADE pour école. et que vous ayez le courage de saluer cette initiative et la justifier maladroitement. Bien à Vous. Mais le bon sens Veut qu’on analyse les Choses. Depuis plus bientot 4ans plus de 8o milliards pour l’education sans une seule école nouvelle contruite. je pensais que gouverner c’est prévoir. Alors ils ne prévoient rien les emergents, ils colmattenet des solutions dans un stade de foot. Je crois que le gabon peut par cette initiative Gagner la palme d’or de la Bétise en Afrique. Enfin pour vous c’est normal. recevoir une telle distinction vous irez convoquer Kounabeli pour celebrer vos inepties. Quand on est à ce niveau de la betise, je crois que cela ne vaut la peine.

  19. laissez nous avancer dit :

    Laissez nous avancer

    Je meurs de rire

  20. Eloi ANKAMA dit :

    pitié s’il vous plait messieurs de l’émergence, un peu de dignité, s’il vous plait, pourquoi voulez-vous ternir l’image du pays à ce point, le Gabon aujourd’hui devient synonyme de ridicule, de bétises, ignominie,à l’étranger c’est la risée! les étudiants dans les préfabriqués et les tentes, les lycéens dans un stade de football, c’est ça l’émergence!

  21. Encore eux dit :

    La médiocrité n’a plus de limite, la honte est donné au chien, l’homme n’a pas la capacité d’évolution, de changer les choses, de se remettre en cause et de trouver des solutions.

    De ce fait, l’homme pense toujours aveugler les masses, en pensant que les masses lui sont fidèles en appréciant sa bêtise.

    Jamais en ma connaissance, un pays n’a fait une telle chose, transformé une partie de son stade à une école. ces choses ne peuvent qu’arriver au Gabon, le soit disant pays des émergents, mais en réalité un pays castré par les vautours, les ineptes, les incompétents, les sangsues, ma liste est trop longue pour tous les énumérées.

    Ainsi, nous ne pouvons qu’être de simple observateur, impuissant face à ce non sens qui se déroule dans notre pays. Un pays ayant des ressources naturelles importantes, mais qui ne peut même pas offrir des écoles à ses enfants….pitié pitié, ils sont tous devenus fous!!

  22. La Fille de la Veuve dit :

    Et ce sont les memes qui pretendent, pour faire diversion, faire du Gabon un pays bilingue alors qu’ils sont incapables de scolariser normalement des enfants et les parquent dans des stades comme des refugiers !

    HONTE A VOUS !

  23. MoineMouwandjila dit :

    Mr Luc lemaire je vois que vous avez fait un gros effort en conservant votre sang froid en maintenant une noblesse extraordinaire dans le discours pour me repondre. tous le merite vous reviens. chose contraire a ce que vous avez demontré avec ‘l’arroseur arrosé’ precedemment.

    sinon je reitere mon propos cet espace ne vous est pas reservé sauf en cas de non respect a l’etique ou a la charte du site. arretons avec cet esprit de gabonitude ou la vantardise nous pousse toujours a se faire ramarquer. vous devenez juge et parti en le faisant.

    revenant au sujet, j accorde a tout le monde ma compassion car toute inovation, toutes evolution de l’esprit, de technologie ou de comportement a toujours suscité des retiecenses de la part des esprits retrogrades. dans l’histoire c’etait le cas avec la television, l’ordinateur ou en encore avec, Nicolas Copernic et galilé sur la theorie de l’heliocentrisme.

    si je vous disais que des conferances et des seminaires se deroulent au stade par video-conferance s’il vous plait, vous m’en tiendrez rigueur.

    • Luc Lemaire dit :

      Il n’y a pas de juges ici, tout juste des opinions. Quant à savoir à qui est destiné l’espace des commentaires… il me semble que c’est à nous d’en décider.

    • La Fille de la Veuve dit :

      @ MoineMouwandjila,

      La vous venez de me clouer le bec. meme Billie-Bi-Nze n’aurait pas pu trouver cela. Pour vous, nous nous trouvons en face d’une innovation telle que tous les gabonais qui s’en emeuvent ne sont que des ignorant qui s’igorent ?

      Vous etes grave tout de meme !

    • kevin dit :

      tu ferais bien mieux de revoir ton orthographe, ta syntaxe, j’en passe et des meilleurs; il y a autant de fautes que les personnes que tu défends à mots couverts sont nulles. 2 mots te définissent mon vieux VACUITE et FATUITE ou plus trivialement: tonneau vide
      ps: mr Lemaire faites votre travail ne vous laissez pas intimider par des gesticulateurs doublés de maso.

  24. demain un jour nouveau dit :

    @Mr ou Mme Moinemouwandjila, je pense qu’il faut arreter avec votre nombrilissime, si vous avez un compte a régler avec l’initiateur de cet espace de communication cherchez un autre endroit pour le faire… Sur le fond vous pretendez parce que vous residez dans le voisinage du Stade (College) de l’amitie que cet endroit s’apparente a (selon vous) un centre commercial et qu’on pourrait y loger des entreprises, qu’on pourrait y organiser des mariages,etc.. Mais en quoi est il adapte pour y recevoir 2000 collegiens? C’est une aberration, et cela va faire date dans l’histoire. Nous ne sommes pas en periode de guerre, ou de reconstruction d’après guerre pour transformer un edifice dedie a la pratique du sport, déjà nous en manquons, pour y loger un college. Mais dites moi les jours de competitions sportives que fera ton de ces gamins?
    Quand aux interventions de Mr Lemaire, ici il joue tantot un role de moderateur, tantot celui de censeur, et parfois il apporte des eclaircissements aux articles qe sont site d’information publie et nous lui en sommes reconnaissant car de nos jours dans notre cher Gabon, les espaces libres d’echange se font rares. Maintenant la liberte d’expression ne signifie nullement que vous ayez le droit de denigrer le travail de ses reporters (sic Radio trottoir) si vous estimez que ses informations sont peu fiables et peu credibles : lisez l’Union ou Gabon Matin. C’est aussi comme ca que vous pouvez exercer vos libertes individuelles. A bon entendeur…rien ne vous oblige a me repondre

  25. Amour de ma Patrie dit :

    La location minimale d’un bus coaster à Libreville est de 150 000 F CFA /Jour, Le Ministère de l’Éducation Nationale a loué 50 bus de la SGTP pour transporter les 2000 élèves qui fréquenterons le Collège “stadium” de l’amitié. Si 1 bus est loué à 150 000 F CFA/jour cela fera 4 500 000 F CFA par mois pour un bus. Mais ne soyons pas durs, pour l’amour du pays M. OPIANGA laisseras un forfait de 3 000 000 par mois par bus, il les a acquit par son dur labeur. Ce qui voudrait dire: 3 000 000 F CFA X 50 bus = 150 000 000 F CFA par mois. Une année académique à 9 mois ce qui vaudra au Ministère de l’Éducation Nationale la somme de 150 000 000 F CFA X 9 mois soit 1 350 000 000 F CFA.Plus d’un Milliard de Francs du contribuable Gabonais à un ami personnel d’Alain Bernard et Tat’Moundoung. Alors dites moi combien vaut un Établissement scolaire de 40 salles de classes? MOUNDOUNG’oooooooh sile oh! Mambe m’issôni!

  26. francis dit :

    je vais juste dire à Moine… que sa premier réaction me peine car je ne sais pas si avec de telle idée nous irons loin dans ce pays. toi tu habite à côté du stade c’est bien.
    mais tres franchement vous trouvez normale que un gouvernement annonce la création d’un lycée il y a plusieurs mois de cela et le jour de la rentrée on dise “aller prendre des salles de reunion avant match pour en faire des salle de classe. vous trouvez cela serieux!!! mais mon cher Moine… je vous rappelle qu”une école ou un lycée te même une université n’est pas seulement une salle avec 4 murs et des chaises. c’est tout une infrastructure aménagée pour donner une education aux enfants. je ne sais pas si vous avez des enfants mais poser vous la question de savoir pourquoi certaine école primaires bien côté sont tres sollictées?
    vraiment moi je suis peiné et cela me montre que les gens qui nous dirigent ne sont pas des hommes et des femmes de paroles. j’espere que Moudounga envera ses enfants et ceux des ses freres dans ce lycée et Moine comme tu habite juste à côté il faut y inscrire les tiens.

  27. nababy dit :

    @ Maixant Boukoubi et autres beliqueux! à vous lire on croirait meme que ces enfants sont installés et doivent apprendre sur l’air de jeu!!! l’image est peutetre “incompréhensible” quand on parle d’ecole associé au stade! mais ce n’est pas impossible!le stade appartient au gabonais et on peut exploiter une partie de son espace pour pallier a une carence! je ne vois pas de mal a cela! on connait les problemes d’infrastructures scolaires au gabon depuis des années et le taux rapide d’accroissement des eleves! une tel initiative devrait pourtant rejouir les parents! c’est meme une grace pour eux d’avoir a coté un air de jeux pour leur activités sportifs! que les béliqueux se taise!!!!

  28. LE VERTUEUX dit :

    @MoineMouwandjila est bouché (e) ou quoi ?

  29. La Fille de la Veuve dit :

    @ nababy,

    Je vais finir par crois que cette histoire de Vaudou qui vous rend tous maboule est vrai.

    Enfin qu’est qui vous prend, ressaisissez-vous. Comment pouvez-vous à ce point refuser de voir la réalité. Comment pensez-vous pouvoir vous autoriser à plaisanter avec un sujet d’une telle gravite. Malgré l’excellent démonstration de @ Amour de ma Patrie, vous vous entêtez. Luc Lemaire ne rémunéré personne ici. Votre silence ne vous coute rien, bien au contraire. Vicieux, vous allez jusqu’à vouloir travestir la réalité. Voila que vous nous parlez tout d’un coup d’école associée au stade ! Non, ce sont les locaux techniques du Stade (Salle de réunion, vestiaires, bar, etc.) qui ont été transformes en sales de classe.

    Que vous faudra-t-il pour avoir honte ? Que vous faudra-t-il pour être choqués ?

    Un jour viendra ou vous viendrez soutenir ici que la Pédophilie est une chose excellente et qui permet d’avancer vers l’Emergence. Je ne doute plus de vous et de vous nous devons désormais nous attendre a tout. Un jour vous nous direz ici que le cannibalisme est une bonne chose, que le fétichisme est une bonne chose pour le Gabon. Bref… j’en perds mon latin.

    … mais comme il faut désormais passer a l’anglais !

  30. moudounga dit :

    vraiment c’est le comble du ridicule, au lieu de se pavaner dans le monde entier notre president ferait mieu de se concentrer sur les reels problemes de son pays…tres honteux

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW