A l’issue de sa séance plénière du 24 octobre, la Haute autorité de la communication (Hac) a interdit les activités de la chaîne de radio Gabonews FM. Elle est accusée d’avoir piraté une fréquence appartenant à Radio Gabon.

Gabonews FM interdite d’activité par la HAC. © D.R.

 

Gabonews FM est invité par la Haute autorité de la communication (Hac) à régulariser sa situation, conformément aux dispositions du Code de la communication en vigueur en République gabonaise. A l’issue de sa séance plénière ordinaire du 24 octobre, la Hac a interdit les activités de la chaîne de radio Gabonews FM.

Selon le porte-parole de la Hac, Jean-François Mouwaka Ngonga, cette radio installée à Libreville «diffuse sur la fréquence 93.5 appartenant à Radio Gabon». Réaffirmant que la diffusion des émissions par voie hertzienne, satellitaire, ou par câble est subordonnée à son autorisation préalable, la Hac rappelle que «la loi interdit d’installer une radio ou une télévision privée sans les autorisations préalables de la Hac».

Selon les dispositions de l’ordonnance N°00010/PR/2018 du 23 février 2018 portant création, organisation et fonctionnement de la Hac, la Hac accuse Gabonews FM d’usurpation des droits de retransmission, d’utilisation frauduleuse des signaux, fréquences et d’exploitation des équipements non-autorisés. Au regard de ce qui précède «la Hac déclare que radio Gabonews Fm est une radio illégale. Elle est ainsi interdite de toute activité radiophonique en République gabonaise jusqu’à la régularisation de sa situation».

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW