La nouvelle date du démarrage des championnats nationaux de football a été fixée le 28 octobre. Selon le président de la Ligue nationale de football (Linaf), les championnats de première et deuxième division seront lancés le 23 novembre.

La conquête du titre de Champion, remporté par l’AO CMS lors de l’édition 2018-2019 du championnat national de football, tarde à être lancée. © D.R.

 

Les championnats nationaux de première et deuxième division (D1 et D2), prévus pour débuter mi-novembre prochain, devraient être repoussés d’une semaine. C’est du moins ce qu’a dit le président de la Ligue nationale de football (Linaf), Brice Ndjambou Mbika, à l’issue de la séance de travail avec le ministre des Sports, Franck Nguema, le 28 octobre à Libreville.

Prévu pour redémarrer au plus tard le 18 novembre prochain, les championnats nationaux ne pourront pas finalement respecter cet agenda. Si l’organisation travaille «sereinement» pour ce début, il reste que les matchs des Panthères du Gabon, le 14 et 17 novembre, contre l’Angola et la République démocratique du Congo (RDC), dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2021, ont provoqué un réaménagement du calendrier.

«Je puis vous rassurer que, pour le ministre, les choses sont formelles. Nous avions arrêté la date du 16 novembre pour démarrer. Mais il faut noter que les Panthères jouent le 17 à Franceville et on ne peut donc pas démarrer le championnat le 16. Il est simplement décalé d’une semaine», a expliqué le président de la Linaf qui a ajouté : «on confirme qu’au moment où nous parlons, tout est en train de se mettre en place. Le ministre vient de nous rassurer encore. Le 23 novembre, normalement les choses devraient démarrer».

En attendant ce rendez-vous majeur du football national, les matchs de barrage organisés le 27 octobre au stade de l’Institut national de la Jeunesse et des Sports (INJS) de Libreville ont livré leur verdict. Opposées respectivement à Missile FC et Lozo Sport, les formations d’Olympique de Mandji et Oyem AC battues (3-0) et (5-3 Tab) après un nul (0-0) au temps réglementaire, ont été reléguées en deuxième division.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW