Spécialisé dans le conseil et l’audit, le cabinet Deloitte a présenté, le 10 mai à Libreville, un rapport mondial donnant un aperçu des principales tendances dans le secteur du numérique. Des prédictions qui pourraient contribuer à l’émergence d’une véritable économie numérique au Gabon.

Des acteurs du numérique assistant à la présentation des «TMT Predictions 2019» de Deloitte, le 10 mai 2019 à Libreville. © Gabonreview

 

Face aux acteurs du numérique, le 10 mai à Libreville, le cabinet Deloitte a présenté les «TMT Predictions 2019». Tous les ans, ce rapport donne un aperçu des principales tendances des secteurs de la technologie, médias et télécommunications dans le monde.

Cette année, «le document explore différentes thématiques telles que la perception de l’IA (intelligence artificielle, ndlr) par la société, l’impact des émissions sportives sur la jeune génération, les évolutions de la 5G, le maintien et développement de l’industrie de la radio ou encore la démocratisation de l’impression 3D», a expliqué le Lead TMT Deloitte Afrique francophone.

«Il s’agit de prédictions sur le plan mondial. Mais nous présentons aussi toutes les spécificités au niveau africain, pour voir l’impact des innovations sur le continent», a expliqué Karim Koundi. «Ces prédictions servent à prendre du recul et voir ce qui se passe dans le monde. Très souvent, nous essayons de raisonner en local alors qu’aujourd’hui, les tendances dans la technologie n’ont pas de frontières. Ce qui se passe dans le monde se passera aussi au Gabon, notamment. Ces prédictions nous permettent de nous préparer face à qui se passera dans la technologie, les médias et les télécommunications», a-t-il ajouté.

Karim Koundi face à la presse et, Yannick Ebibie pendant son intervention. © Gabonreview

Cette présentation a débouché sur le panel «Comment faire émerger des champions africains du numérique ?», au cours duquel les implications des «TMT Predictions 2019» ont été contextualisées à la réalité gabonaise. Pour le directeur général de la Société d’incubation numérique du Gabon (Sing), ces prédictions devraient permettre aux chefs d’entreprises et gouvernants d’orienter les politiques publiques.  Selon Yannick Ebibie, la Sing est fortement engagée dans ce chantier, visant à l’émergence au Gabon, de champions africains du numérique.

«Nous apportons des financements aux jeunes startups, des financements sous forme de biens et services. Nous avons également une politique de prise de participation au sein de ces startups, pour favoriser leur développement. Nous accompagnons également les grandes entreprises et les administrations. Aussi, nous proposons aux entreprises comment améliorer les services, être efficaces, opérationnelles et avoir plus de clients», a affirmé le patron de la Sing.

En 10 ans, le Gabon a fait d’énormes progrès en termes d’infrastructures numériques. Ce qui se traduit notamment par la réduction du prix d’accès à l’Internet, l’installation de plus de 2000 km de fibre optique. En gros, le pays dispose désormais du minimum permettant aux jeunes entreprises de se développer dans l’économie numérique. Les prédictions de Deloitte devraient ainsi amplifier cette tendance.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW