Dans le cadre de ses activités de bienfaisance, l’Église centrale Christ révélé aux Nations a initié le 2 novembre une action caritative au bénéfice des pensionnaires du Centre d’accueil pour enfants en difficultés sociales d’Angondjé (Capeds). Elle leur a fait un don constitué exclusivement de produits de première nécessité.

Les fidèles de l’Eglise centrale Christ révélé aux Nations, aux chevets des pensionnaires du Capeds, le 2 novembre 2019. © Gabonreview

 

© Gabonreview

Habités par le message du Christ dans Marc 10 : 13-16, invitant ses disciples à laisser venir à lui les petits enfants, car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent, les fidèles de l’Église centrale Christ révélé aux Nations ont visité, le 2 novembre, les pensionnaires du Centre d’accueil pour enfants en difficultés sociales d’Angondjé, dans la commune d’Akanda.

Munis de denrées alimentaires et de produits de toilette, ces chrétiens sont allés apporter un peu de réconfort et semer des graines d’espoir dans la vie de ces orphelins. «Le Seigneur aime les enfants et les veut à ses côtés, avec lui. Christ lui-même a demandé que nous laissions venir à lui les petits enfants, car le royaume des cieux est à eux. Nous croyons que même dans les moments de difficulté et malgré leur situation précaire, qu’ils peuvent connaître et vivre autre chose. C’est pour nous une manière de venir semer la joie et l’espoir dans leur vie», a confié le pasteur Michel Ambouroue.

Très ému, le responsable de l’orphelinat n’a pas manqué de saluer ce geste. «Ce geste est un plus dans ce que nous recevons comme aide à ces enfants. Nous sortons de là, assez renforcés, car ce n’est pas souvent que nous recevons ces présents qui nous manquent en ce qui concerne la prise en charge et le suivi de ces enfants. Ce don fait d’aliments et des effets de toilette vient à point nommé. Grâce à votre geste, nous allons pouvoir tant bien que mal répondre aux besoins vitaux de nos enfants pensionnaires», a déclaré Dieudonné Mombo Mombo.

Le Capeds accueille des enfants en grande difficulté sociale, parmi lesquels des orphelins, des enfants abandonnés et ceux victimes de négligence ou de maltraitance.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW