La Banque mondiale et le Fonds monétaire international envisagent la mise en place d’un nouveau Cadre révisé de viabilité de la dette pour les pays à faibles revenus (CVD-PFR). Ce cadre sera présenté au cours d’un atelier à Libreville les 24 et 28 juin prochain.

© Gabonreview

 

Libreville abritera, du 24 au 28 juin prochain, un atelier sur le Cadre révisé de viabilité de la dette pour les pays à faible revenu (CVD PFR). Organisé conjointement par le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale, l’atelier consistera à présenter aux participants les grandes lignes du dispositif et à donner une formation pratique sur l’utilisation du nouveau modèle du CVD PFR.

L’atelier est destiné à des participants en provenance de 11 pays couverts par le centre d’assistance technique du FMI pour l’Afrique centrale parmi lesquels compte le Gabon. Les participants à l’atelier auront, au cours des travaux, l’occasion de travailler sur des cas pratiques et d’analyser les résultats du nouveau CVD PFR afin de mieux cerner les vulnérabilités de la dette.

Adopté les 26 et 27 septembre 2017 par les conseils d’administration du FMI et de la Banque mondiale, ce mécanisme a été mis en oeuvre le 1er juillet 2018. Les principaux changements que cet outil va apporter sont, entre autres, une meilleure mesure de la capacité d’endettement des pays, la mise en place d’outils pour améliorer la précision des prévisions macroéconomiques et l’évaluation des risques. Tous ces changements tendent à renforcer le dialogue entre les autorités des différents pays concernés pays et les institutions de Bretton Wood.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW