Présenté comme un «insulteur des familles religieuses sénégalaises», Ousmane Bâ a été arrêté, le 13 septembre à Port-Gentil. L’activiste religieux devrait être extradé vers le Sénégal, où il répondra de ses crimes. 

Activiste religieux, Ousmane Bâ a été mis aux arrêts le 13 septembre 2019 à Port-Gentil (illustration). © gannett-cdn.com

 

Immigré sénégalais vivant à Port-Gentil, Ousmane Bâ a été mis aux arrêts. Présenté comme un activiste religieux des plus radicaux, il insulte régulièrement des familles religieuses sénégalaises sur les réseaux sociaux. Son arrestation chez lui, le 13 septembre, découle de nombreuses plaintes, aussi bien au Gabon qu’au Sénégal.

En détention à la prison centrale de Port-Gentil, cet «ennemi» des religieux serait sur le point d’être extradé à Dakar. Selon le magazine français L’Obs, qui a révélé l’information, des tractations poussées sont en cours pour que le dossier d’Ousmane Bâ passe de la Police judiciaire aux services de l’immigration.

Un transfert vivement espéré au Sénégal, dont l’un des leaders religieux souhaite qu’Ousmane Bâ soit effectivement extradé, pour être jugé et emprisonné pour que «nul n’en fasse un modèle». Pour Serigne Modou Mbacké Bara Dolly, «il est temps que les chefs religieux bénéficient de plus d’égard au vu de ce qu’ils représentent et du rôle qu’ils jouent relativement à la stabilité du pays».

 
 

2 Commentaires

  1. OUSMANE dit :

    Ce n’est pas LUI. Le vrai est au CANADA.

  2. MOUNDOUNGA dit :

    Bsr. les services de renseignement au Gabon apprécieront!!!Amen.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW