Les Gabonaises se sont lourdement inclinées face à Haïti, le 8 mai à Marseille, lors de la première journée de la Sud Ladies Cup. Visiblement pas au niveau, le Gabon a encaissé sept buts sans en inscrire un seul.

Instantané du match Gabon-Haïti lors de la 1ère journée de la Sud Ladies Cup, le 8 mai 2019. © Capture d’écran/Gabonreview

 

Entrée en matière catastrophique pour le Gabon lors de la première journée de la Sud Ladies Cup. Opposées à Haïti, le 8 mai à Marseille, les filles de Jeanne Moussavou se sont inclinées sur le score sans appel de 7-0. Rien ne présageait pourtant une telle débâcle, tant les Panthères ont tenu leurs adversaires en échec (0-0) jusqu’à la pause, bien que dominées techniquement et en infériorité numérique.

Le cauchemar a démarré en seconde période, avec le récital d’Abaina Louis. Passeuse décisive sur l’ouverture du score de Florsie-Love Darlina Joseph (48′, 1-0), elle a offert à son équipe le deuxième but (58′), puis le troisième (61′) et le quatrième (78′), puis le septième en toute fin de match. Entre temps, Étienne a inscrit le cinquième but (85’), avant que la défenseure gabonaise Ibogni Mouity trompe sa propre gardienne pour le 6e but (89′).

Un véritable naufrage consécutif aux graves carences des Gabonaises, imprécises techniquement et clairement en manque de rythme. Au coach de rectifier le tir pour la prochaine journée face au Japon, qui a dominé le Mexique (3-2). Compétition de football féminin des moins de 20 ans, la Sud Ladies Cup se tiendra jusqu’au 18 mai prochain. Le tournoi met aux prises six pays (Gabon, France, Haïti, Mexique, Japon et Corée du Sud). Les équipes s’affrontent sous la forme d’un championnat.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW