Les opérateurs des télécommunications peuvent trinquer avec des performances en hausse à tous les niveaux, au 1er trimestre 2019. Porté par le «renforcement du parc global de la téléphonie 3G/4G», le secteur a réalisé sur cette période un chiffre d’affaires en hausse de 13,4% à 54,9 milliards de francs CFA.

Porté par le «renforcement du parc global de la téléphonie 3G/4G», le secteur des télécommunications a réalisé de belles performances au 1er trimestre 2019. © hokisa.com

 

Contrairement au transport aérien, le secteur des télécommunications se porte à merveille. En témoigne le 1er trimestre 2019, où tous les voyants sont au vert comme le chiffre d’affaires en hausse de 13,4% à 54,9 milliards de francs CFA. Selon la note de conjoncture de la direction générale de l’Économie, «le secteur des télécommunications a consolidé ses bonnes performances grâce au renforcement du parc global de la téléphonie 3G/4G».

En effet, le nombre d’abonnés total a augmenté de 7%. Soit 2,8 millions d’abonnés au 1er trimestre 2019 contre 2,6 millions l’année dernière à la même période. De manière détaillée, le nombre d’abonnés au mobile est passé de 2,6 millions au premier trimestre 2018 à 2,8 millions un an plus tard à la même période. Soit une augmentation de 7,1%.

Cette hausse est cependant moins impressionnante dans le segment du téléphone fixe. Le nombre d’abonnés y a augmenté de 0,9% seulement, soit 21 500 nouvelles lignes. Après le chiffre d’affaires, l’embellie est également portée par le nombre d’abonnés à l’Internet GSM, selon les données recueillies auprès d’Airtel Gabon et Gabon Telecom-Libertis.

Leur nombre est passé à 1,9 million contre 1,7 million au premier trimestre 2018. Soit une hausse de 11,6%. Quoique moindre, cette tendance haussière s’observe aussi chez les abonnés à l’Internet haut débit. Leur nombre s’est accru de 1,9%, soit 17 100 abonnés sur cette période.

 
 

2 Commentaires

  1. moundounga dit :

    Bjr. Une autre étude pour compléter la première devrait porter sur les raisons d’un tel boom. autrement dit, le téléphone fixe pourquoi, l’internet pourquoi? parce que on ne le dis jamais assez, la communication est aussi nocive, surtout à l’ère de réseaux sociaux.

  2. Pourquoi le forfait internet ne dur plus sa énervé

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW