Le Gabon a été invité par l’Espagne à participer au Fitur 2020, foire internationale de tourisme prévue du 22 au 26 janvier prochain à Madrid. Une belle occasion pour le pays de nouer des partenariats dans ce secteur en pleine reconsidération.

La Gabon a été invité à participer au Fitur, du 22 au 26 janvier 2020. © ifema.es

 

Première foire de tourisme dans la péninsule ibérique, le Fitur, prévu du 22 au 26 janvier 2020 à Madrid, devrait enregistrer la participation du Gabon. La proposition a été faite au gouvernement par l’ambassadeur d’Espagne au Gabon, lors d’une rencontre avec le ministre du Tourisme, le 18 novembre à Libreville.

Le Fitur accueille à la fois les professionnels du secteur du tourisme intéressés par les dernières tendances du secteur et le grand public souhaitant connaître de première main les destinations proposées. Dans l’ensemble, l’événement est une plateforme de communication globale afin de développer des stratégies futures en tenant compte des changements dans la demande des consommateurs et donc, généralement, promouvoir l’industrie touristique.

«J’ai proposé au ministre de venir en Espagne pour représenter le Gabon à cette foire internationale, rencontrer des opérateurs lors de cet événement qui va se tenir en janvier», a affirmé l’ambassadeur d’Espagne au Gabon. «La participation du Gabon au Fitur 2020 pourrait être le point de départ d’une coopération avec le secrétariat d’État espagnol pour le Tourisme, notamment», a ajouté Fernando Alonso Navaridas, relayé par Gabon 1ère.

Malgré son énorme potentiel touristique et ses nombreux atouts pouvant lui permettre de développer un tourisme haut de gamme et respectueux de l’environnement, le Gabon peine à séduire. Le pays affiche cependant des statistiques en constante évolution, avec 70 000 touristes recensés en 2016, contre 30 000 en 2010. Les perspectives sont de 100 000 touristes en 2020, dont 60% pour les affaires.

La participation du Gabon au Fitur pourrait être une opportunité pour le pays, dans sa stratégie de redynamisation du tourisme amorcée début 2019. «Le tourisme est l’un des domaines où le taux d’employabilité est le plus fort», a reconnu le ministre du Tourisme. «Coopérer avec les Espagnols est une opportunité que nous devons saisir. C’est la raison pour laquelle nous avons donné notre accord de principe à l’invitation qui nous a été faite», a assuré Jean-Marie Ogandaga.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW