C’est avec l’objectif de mettre en pratique les dernières instructions du président de la République visant l’amélioration du bien-être des Gabonais que le ministre des Transports, Léon Bonda Balonzi et sa collègue déléguée Françoise Assengone Obame ont effectué, lundi 6 janvier, une visite à la direction générale de Setrag et à la gare ferroviaire d’Owendo, où ils ont recueilli les récriminations des usagers du train.

Léon Bonda Balonzi, Françoise Assengone Obame et des cadres de Setrag, le 6 janvier 2020, à la gare d’Owendo. © Gabonreview

 

Moments de la visite. © Gabonreview

Près d’une semaine après le discours à la Nation d’Ali Bongo, à l’occasion duquel instruction a été donnée notamment aux membres du gouvernement de privilégier davantage l’action aux promesses, Léon Bonda Balonzi qu’accompagnait la ministre déléguée Françoise Assengone Obame a effectué, lundi, une visite à la direction générale de la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag). Si pour le ministre des Transports l’objectif de cette descente sur le terrain était de «faire le bilan de l’année 2019» avec les dirigeants de cette société, il s’est surtout agi de voir les conditions de travail des agents, le matériel technique mis à leur disposition et de recueillir les récriminations des voyageurs.

«Le chef de l’État, lors de son discours le 31 décembre, a instruit le gouvernement de passer d’une logique d’annonces à une logique de résultats. L’objet de notre visite était donc de nous imprégner de la situation de Setrag, voir ce qui est fait pour notre chemin de fer qui revêt un caractère stratégique pour la Nation, du fait qu’il permet de soutenir l’économie. Mais il était aussi question, pour ma collègue et moi-même, de nous informer sur les dispositions prises par la société pour corriger les nombreuses récriminations [des voyageurs]», a déclaré Léon Bonda Balonzi au terme de sa visite.

Le ministre des Transports, qui a par ailleurs pris connaissance des différents systèmes de sécurité mis en place par Setrag pour prévenir les accidents, a promis de transmettre au Premier ministre les observations issues de sa visite. En attendant, il a promis que les frustrations exprimées par les usagers du train, liées notamment aux mauvaises conditions d’attente, trouveront bientôt solution. «Actuellement, a-t-il assuré, des choses se font et les conditions vont être améliorées.»

 
 

1 Commentaire

  1. Désiré dit :

    Les trains marchent ils au jus de citrons et d ‘oranges?

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW