Les délégués gabonais présents à Libreville ont renouvelé le directoire de la section gabonaise de l’Union de la Presse Francophone (UPF). Après la présentation d’un bilan moral visiblement satisfaisant pour l’assistante, Jean Yves Ntoutoume qui, à nouveau, conduisait la seule liste en lice, a été réélu à la tête de la section. C’était en présence du vice-président international de l’UPF, le Camerounais Aimé Robert Bihina,  dépêché à Libreville pour superviser le déroulement du scrutin.

Photo souvenir de quelques membres de l’UPF, parmi les 19 ayant pris part à l’élection, le 29 juin 2019, à Libreville. Au premier rang : Aimé Robert Bihina, vice-président international (costume), et Jean Yves Ntoutoume, président de l’UPF Gabon (au centre). © Gabonreview

 

Après deux ans à la tête du bureau de la section gabonaise de l’Union de la Presse Francophone 5UPF), Jean Yves  Ntoutoume a présenté le bilan moral de son bureau sortant, à l’occasion d’une assemblée générale élective ayant eu lieu le 29 juin dernier dans la salle de conférence de la Haute autorité de la communication. Les travaux ont enregistré la présence de la quasi-totalité des membres de la section gabonaise à jour.

Jean Yves Ntoutoume, président réélu de l’UPF Gabon (à gauche) et Aimé Robert Bihina, vice-président international de l’UPF. © Gabonreview

Comme l’a indiqué le représentant du bureau international, en l’occurrence le vice-président international, Aimé Robert Bihina,  «le renouvellement du bureau gabonais était l’une des exigences du bureau international (…) Car, nous avons beaucoup de considération pour la section gabonaise». Le bureau international exigeait également du Gabon «la parité  hommes/femmes dans le bureau de la section, la diversité de la presse (privée-publique – écrite, audiovisuelle et en ligne) et la géopolitique (représentation de toutes les ethnies gabonaises)».

Une seule modalité permettait de prendre part à l’élection : être un membre à jour et donc avoir une carte de l’UPF année 2019. Ainsi, 19 membres présents à cette assemblée générale élective ont pu renouveler le bureau de la section. Jean Yves Ntoutoume à qui les membres de la section ont demandé de reconduire une liste, a été réélu à la tête du directoire de la section gabonaise, avec 18 voix  sur les 19 inscrits, soit un taux de 99%.  C’était d’ailleurs la seule liste dans la course.

La mission principale de la section gabonaise durant ces deux ans, à en croire son président fraichement réélu, sera de «faire adhérer les jeunes de la corporation, afin que ces derniers en arrivent à prendre la gestion de la section et puissent profiter des avantages que offre l’UPF, notamment la formation dans les écoles de journalisme partenaires».

Pour rappel, le bureau de la section gabonaise avait pour premier président feu Samson Ebang Kili, puis Jean Pascal Ndong qui est resté à la tête du bureau près de 10 ans durant. Jean Yves Ntoutoume a pris la gestion du bureau en 2017. À nouveau reconduit à la tête de la section pour un mandat de 2 ans renouvelable, ce dernier a promis à l’assistance de «ne plus se représenter  pour un troisième mandat».

Cette assemblée générale élective a été rehaussée par la présence du président de la section française, de passage à Libreville. La présentation du nouveau bureau de la section à la presse devrait avoir lieu dans les prochains jours.

 
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW