mdas

 

Annoncée une semaine plus tôt, l’extension du Netflix Creative Equity Scholarship Fund, la bourse d’études offerte par le leader mondial du streaming aux futurs cinéastes, ne sera accessible au Gabon que pour les étudiants inscrits à l’Institut Philippe Maury de l’audiovisuel et du cinéma (IPMAC) du Groupe EM Gabon Université.

Netflix offre des bourses d’études aux cinéastes gabonais en herbe. © Montage Gabonreview

 

Faite le 23 août dernier, l’annonce avait suscité de l’engouement et beaucoup d’espoir chez les cinéastes en herbe au Gabon : Netflix étend sa bourse d’études à l’Afrique centrale et à l’Afrique de l’Ouest. Sont concernés les étudiants en cinéma et audiovisuel du Nigéria, du Bénin, du Ghana et ceux du Gabon. Le dépôt des candidatures court jusqu’au 4 septembre prochain, avait précisé le leader mondial du streaming.

Seulement, si tous les étudiants gabonais avaient souhaité postuler, Netflix précise également que seuls ceux inscrits dans ses cinq établissements partenaires (2 au Nigéria) sont autorisés à faire acte de candidature. Et au Gabon, les chanceux sont ceux inscrits à l’Institut Philippe Maury de l’audiovisuel et du cinéma (IPMAC) du Groupe EM Gabon Université.

Chez nos confrères de Gabon 1ère, Henri Joseph Koumba Bididi a expliqué récemment que cette opportunité est offerte aux étudiants qui sont à une ou deux années de la fin de leur formation au sein de l’Institut. Il s’agit, a précisé le directeur de l’Institut, «de pensions entières consistant à payer leur formation et toute la vie estudiantine», bien qu’ils aient déjà payé leurs frais d’inscription à l’IPMAC pour le compte de l’année 2022-2023.

Le fonds mis à disposition par Netflix est de 1 million de dollars pour les 5 établissements. «Si nous voulons réellement prendre le train en marche, sur 1 million de dollars, il serait bien que le Gabon ait la juste part sur les 5 établissements choisis», estime le réalisateur.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. Alvine dit :

    Quoi faire pour postuler

Poster un commentaire