mdas

 

Un an après la province du Woleu-Ntem, le tour reviendra à celle de l’Ogooué-Lolo d’accueillir les responsables et experts du Conseil national climat (CNC) pour des ateliers de sensibilisation sur l’Initiative pour les forêts d’Afrique centrale (CAFI) et ses deux composantes : le Plan national d’affectation des terres (PNAT) et le Système national d’observation des ressources naturelles et forestières (SNORNF).

La ville de Koulamoutou accueille la mission de sensibilisation au programme CAFI, le 1er décembre 2021. © ATM Photographie

 

Les mercredi 1er et jeudi 2 décembre, trois ateliers, dont un atelier provincial et deux dédiés aux départements de la Lolo-Bouenguidi et de Mulundu, auront lieu à Koula-Moutou et à Lastourville. Organisés par le CNC, ceux-ci visent à sensibiliser les parties prenantes au programme CAFI, un an après que la province du Woleu-Ntem a accueilli la même initiative.

Dans l’Ogooué-Lolo, il s’agira pour les experts de «présenter et sensibiliser les acteurs clés sur le programme CAFI, qui vise essentiellement l’élaboration d’un Plan national d’affectation des terres (PNAT) et la création d’un Système national d’observation des ressources naturelles et forestières (SNORNF) au Gabon, deux instruments qui permettront de renforcer l’engagement du pays dans la protection de l’environnement, la promotion du développement durable et surtout la lutte contre les effets du changement climatique», explique un communiqué de la Commission nationale d’affectation des terres (CNAT).

Placés sous la supervision du gouverneur de province et des préfets des deux départements, ces ateliers permettront d’édifier les autorités et les populations locales, la société civile et les opérateurs économiques sur les enjeux du programme CAFI, et particulièrement sur le PNAT qui permettra, à long terme, une meilleure gestion des forêts du Gabon. L’objectif étant de limiter autant que possible les conflits d’affectation des terres et les superpositions de permis d’exploitation incompatibles tels qu’enregistrés ces dernières années à travers le pays.

En quête de référents locaux

En marge de ces ateliers de sensibilisation et de consultation, la mission du Conseil national climat dans l’Ogooué-Lolo permettra également de procéder à la sélection des référents locaux du programme CAFI dans les deux départements de la Lolo-Bouenguidi (Koula-Moutou) et de Mulundu (Lastourville).

Ces activités s’inscrivent dans le cadre des travaux en appui à la CNAT, qui regroupe l’ensemble des administrations concernées par l’affectation des terres, et dont la présidence est assurée par le Pr Lee White, ministre des Eaux et Forêt, chargé du Plan national d’affectation des terres.

 

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire