POLITIQUE

Les jeunes parlementaires gabonais ont clos leur session ordinaire

Les jeunes parlementaires gabonais ont clos leur session ordinaire

Depuis lundi dernier, les jeunes parlementaires gabonais sont réunis pour la quatrième session ordinaire du parlement des jeunes, au palais Léon Mba de l’Assemblée nationale, en vue d’évaluer la politique de développement mise en place par les autorités gabonaises au profit de la population.

 
 

Raymond Ndong Sima se frotte aux centrales syndicales… sans trop s'avancer

Raymond Ndong Sima se frotte aux centrales syndicales… sans trop s'avancer

Le chef du gouvernement gabonais, Raymond Ndong Sima qui a pris ses fonctions les 28 février dernier a reçu lundi 2 avril à Libreville, les représentants d’une dizaine de Centrales syndicales avec lesquelles il a abordé de nombreuses questions relatives aux revendications sociales et à de nouvelles élections au Conseil économique et sociale (CES).

 
 

L’UPG propose une commission tripartite pour la biométrie au Gabon

L’UPG propose une commission tripartite pour la biométrie au Gabon

L’Union du peuple Gabonais (UPG, opposition), lors de son récent Conseil exécutif, a, entre autres, invité le gouvernement gabonais à mettre en place une commission tripartite pour la mise en œuvre de la biométrie, composée des partis de la majorité, de l’opposition et de la société civile.

 
 

Raymond Ndong Sima fera sa déclaration de politique générale avant le 12 avril

Raymond Ndong Sima fera sa déclaration de politique générale avant le 12 avril

Après avoir devisé jeudi le jeudi 29 mars dernier, à Libreville, avec le président de l’Assemblée nationale, Guy Nzouba Ndama, le premier ministre gabonais, Raymond Ndong Sima, devrait faire sa déclaration de politique générale d’ici à deux semaines.

 
 

Les militants du 3e arrondissement célèbrent le 44e anniversaire du PDG

Les militants du 3e arrondissement célèbrent le 44e anniversaire du PDG

Les militants du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), notamment ceux du premier siège du troisième arrondissement de la commune de Libreville, se sont donné rendez-vous samedi 31 mars dernier à l’école primaire d’Akébé-OPT pour commémorer, en différé, les 44 ans d’existence de ce parti.

 
 

Alcool et cannabis au menu du PDG à Port-Gentil

Alcool et cannabis au menu du PDG à Port-Gentil

Les militants du Parti démocratique gabonais de la commune de Port-Gentil ont célébré le 44e anniversaire de leur parti, en différé et dans la modération, le 31 mars. Des retrouvailles dans les fédérations et une conférence-débat sur la consommation des drogues, ont constitué l’essentiel des manifestations de cette commémoration.

 
 

Maganga Moussavou sort de sa prostration

Maganga Moussavou sort de sa prostration

Opposant alternatif et ex-député de Mouila, Pierre-Claver Maganga Moussavou, s’est livré à un exercice avec les médias, le 28 mars. Occasion pour lui de livrer sa lecture de la récente actualité sociopolitique du Gabon et de procéder à de subtils appels du pied envers le pouvoir.

 
 

Trois tomes pour les 50 ans de l'Assemblée nationale gabonaise

Trois tomes pour les 50 ans de l'Assemblée nationale gabonaise

Trois tomes dont l’«Histoire de l’Assemblée Nationale», Les «Pouvoirs de l’Assemblée Nationale» et le «Lexique du Parlementaire Gabonais», ont été présentés mercredi à Libreville pour commémorer les 50 ans de l’Assemblée nationale du Gabon.

 
 

20 milliards de francs CFA pour la biométrie au Gabon

20 milliards de francs CFA pour la biométrie au Gabon

A la faveur de son audition à la Cour constitutionnelle, le 27 mars 2012, le ministre de l’Intérieur annoncé que la liste électorale biométrique sera publiée le 31 décembre 2012. Une enveloppe budgétaire de 20 milliards de FCA y est consacrée.

 
 

La biométrie dans les délais, exige maintenant la Cour constitutionnelle

La biométrie dans les délais, exige maintenant la Cour constitutionnelle

En vue d’expliciter la mise en application de la biométrie dans le processus électoral au Gabon, Jean-François Ndongou, ministre de l’Intérieur, a été auditionné par la Cour constitutionnelle, le mardi 27 mars. A l’issue de cet exercice, la haute juridiction souhaite une accélération du mouvement.