SOCIÉTÉ

Ça bouge du côté des enseignants

Ça bouge du côté des enseignants

La Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed), dont certains membres se sont réunis, le lundi 10 décembre 2012, au siège de la Fédération syndicale des enseignants de l’éducation nationale (Feseena) à Awendjé, a commencé à faire bouger les lignes après quelques semaines d’accalmie. Le motif de cette sortie vise, entre autres, la revendication des salaires de leurs collègues des préprimaires qui ne touchent environ que 80 000 francs CFA par mois.

 
 

Affaire Eyéghé Ekomie : le sénat devra prendre ses responsabilités

Affaire Eyéghé Ekomie : le sénat devra prendre ses responsabilités

Alors que l’on attend depuis plusieurs mois la levée de l’immunité parlementaire du sénateur Gabriel Eyéghé Ekomie, sénateur du Komo-Kango, la Cour constitutionnelle saisie par le bureau du Sénat pour l’aider à interpréter certains articles du règlement intérieur de cette institution, a estimé qu’il revient à cette institution de statuer en dernier lieu sur le sort de ce parlementaire.

 
 

Corruption : Vincent Lebondo Le-Mali commence à trépigner

Corruption : Vincent Lebondo Le-Mali commence à trépigner

Le président de la Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite (CNLCEI), Vincent Lebondo Le-Mali, dont l’institution a organisé le vendredi 7 décembre 2012, à Libreville, la 3e Journée nationale de lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite sur le thème «la lutte contre la corruption et l‘enrichissement illicite dans le secteur privé» estime que le Gabon perd annuellement 500 milliard de francs CFA de PIB à cause de ce fléau.

 
 

Respect des droits des détenus: on s’y intéresse enfin!

Respect des droits des détenus: on s’y intéresse enfin!

Le Gabon, au même titre que le reste du monde, a célébré le 10 décembre la journée mondiale des droits humains, placé sous le thème national : «nos voix, nos droits et nos devoirs en milieu carcéral et lieu de détention», un appel à réflexion appuyé sur la ratification par le Gabon en septembre 2008 de la convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

 
 

La SEEG patrouille avec la police antiémeute

La SEEG patrouille avec la police antiémeute

Durant les derniers jours de la semaine écoulée, des personnels de la SEEG, vêtu de combinaisons oranges, ont parcourus certains quartiers, maison par maison, accompagné de policiers antiémeutes en tenue de combat.

 
 

La deuxième étape d’iSchool est lancée

La deuxième étape d’iSchool est lancée

La Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille qui développe des actions en faveur de la famille et de la participation de la jeunesse et de la femme au développement du Gabon, a lancé la deuxième étape de son projet pilote Ischool, destiné aux jeunes des établissements scolaires de la capitale gabonaise et de sa périphérie.

 
 

Syndicats et gouvernement fixent un calendrier de négociations

Syndicats et gouvernement fixent un calendrier de négociations

L’Alliance pour le renouveau syndical au Gabon (Aresga), coalition de plusieurs syndicats des secteurs public, privé et parapublic, a été reçue en audience jeudi 6 décembre par le Premier ministre, Raymond Ndong Sima. Les échanges ont porté sur le cahier de charges qui avait été déposé au cabinet du chef du gouvernement le 19 octobre 2012.

 
 

Le Gabon mauvais élève de la lutte contre la corruption

Le Gabon mauvais élève de la lutte contre la corruption

L’ONG allemande Transparency International a publié, le 5 décembre, son classement annuel des pays les plus propres du monde et par conséquent les plus corrompus. Le Gabon, se trouve au 102e rang mondial sur les 176 pays étudiés.

 
 

92 affaires pour la première session criminelle 2012-2013

92 affaires pour la première session criminelle 2012-2013

Le palais de justice de Libreville a entamé ce jeudi 6 décembre la première session criminelle de l’année judiciaire 2012-2013 avec 92 affaires inscrites au rôle.

 
 

Promesse d’hôpitaux «modernes» à Mouila et Oyem

Promesse d’hôpitaux «modernes» à Mouila et Oyem

Bonne nouvelle pour les populations de Mouila et d’Oyem où un hôpital de 3e génération va être construit dans chacune de ces villes d’ici à trois ans. La convention relative à ce projet a été signée le 5 décembre à Libreville entre le gouvernement et le groupe tchèque Puro-Klima.