TATIE

Les effets dévastateurs de la pandémie de Covid-19, n’ont pas épargné les économies de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). Elles ont enregistré un recul de 3,2 % sur l’indice global des cours des produits de base exportés vers les marchés internationaux.

Les cours des produits de base exportés par les Etats de la Cemac baisse de 3,2 %. © D.R.

 

Selon le sixième numéro du bulletin économique et statistique de la Banque des Etats de l’Afrique centrale, examinant le paysage économique monétaire et financier de la Cemac au premier trimestre 2020, l’indice global des cours des produits de base exportés vers les marchés internationaux a reculé de 3,2 %, par rapport à la même période en 2019. La pandémie de Covid-19 serait la principale raison de cette chute généralisée des produits de base dans la sous-région.

Selon la Beac, la variation des cours des produits de base entre janvier et mars 2020, a été marquée par une baisse cumulée des produits énergétiques (-10,3 %) et des produits non énergétiques, principalement des produits de la pêche (- 8 %) et dans une moindre mesure des produits forestiers (- 1,5 %). Par contre, les prix des produits agricoles exportés par les six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, Guinée équatoriale et RCA)  affichent une hausse de (+10,4 %), et ceux des métaux et minéraux (+ 0,2 %).

La contribution des différents produits à l’indice composite des cours des produits de base se décline comme suit : produits énergétiques (- 6,1 points), produits forestiers (- 0,1 point), produits agricoles (3,0 points), produits de la pêche (0,0 point), métaux et minerais (0,0 point).

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire