HABANA

Les résultats de l’enquête de conjoncture réalisée par les services de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) montrent que les chefs d’entreprise de la Sous-région anticipent une stagnation de l’activité économique au 2e trimestre 2021, confirmant la fragilité de la reprise économique dans la zone Cemac.

Les chefs d’entreprise de la Cemac anticipent une stagnation de l’activité économique au 2e trimestre 2021. © Shutterstock

 

Au terme d’une stabilité enregistrée au premier trimestre 2021, le rythme de l’activité économique dans les six pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), entre avril et juin 2021, connaîtra une stagnation par rapport aux secousses observées au cours du premier trimestre 2021, après la récession de 2020, estiment les chefs d’entreprise de la sous-région, à l’issue du test prévisionnel de conjoncture.

De l’avis de ces acteurs économiques, le secteur primaire devrait connaître une dynamique contrastée avec une stabilité de l’activité pétrolière, de pêche et d’élevage et une progression favorable de l’agriculture, de la sylviculture et de l’activité gazière. Le secteur secondaire serait également stable, avec toutefois une amélioration sensible de l’activité des BTP. Enfin, dans le tertiaire, l’activité devrait demeurer atone, avec la branche du commerce manquant toujours de vigueur et celle du transport aérien, hôtellerie et restauration pâtissant des effets d’une deuxième vague du Covid-19, plus virulente que la première.

Selon les conclusions issues dudit test, « la dégradation de la situation sanitaire au premier trimestre 2021, qui entrainerait un renforcement des mesures de restriction socioéconomiques, serait le principal facteur explicatif de la morosité de l’activité attendue dans la Communauté au deuxième trimestre 2021».

Le test prévisionnel de conjoncture est un document trimestriel de nature prospective, basé sur les enquêtes réalisées auprès des chefs d’entreprises, responsables d’administrations et autres acteurs clés des différentes filières et secteurs d’activité de la Cemac. Il présente les anticipations de ces acteurs sur l’évolution prévisible de l’activité économique sur le prochain trimestre ainsi que les principaux facteurs explicatifs. De ce fait, il fournit des informations précieuses pour ancrer les anticipations des tous les acteurs économiques, chacun dans son domaine d’activité.

 
GR
 

1 Commentaire

Poster un commentaire