" " Concours des grandes voix lyriques d’Afrique : La gabonaise Adrianna Bignani arrache le 1er prix | Gabonreview.com | Actualité du Gabon |
mdas

 

 

Organisée la semaine écoulée au palais de la Porte Dorée à Paris, en France, par l’association Women of Africa (WOA) qui a lancé « Africa Lyric’s Opera », la première édition du concours international de chant «Les grandes voix lyriques d’Afrique» a eu pour lauréate la Gabonaise Adriana Bignagni-Lesca. La mezzo-soprano a obtenu une enveloppe globale de 2 000 euros et comptera parmi les plus grandes voix au concert des voix lyriques d’Afrique au théâtre des Champs-Élysées le 16 avril.

La présidente de WOA France et la lauréate Adrianna Bignani. © D.R.

 

Au Palais de la Porte Dorée à Paris en France, Adriana Bignagni-Lesca a été consacrée lauréate de la première édition du Concours des Grandes voix lyriques d’Afrique. Organisé par Women of Africa (WOA), une association œuvrant pour l’autonomisation sociosanitaire, économique et financiere des populations africaines et particulièrement des femmes et des jeunes, qui a par ailleurs lancé « Africa Lyric’s Opera », l’idée de ce concours était de mettre en valeur les voix des artistes du continent africain et leur permettre d’accéder aux grandes scènes. A l’issue de la demi-finale de ce concours le 7 avril, 11 candidats ont été retenus parmi lesquels la lauréate, la Gabonaise Adriana Bignagni.

Étreinte entre la présidente de WOA France et la gabonaise Adrianna Bignani. © D.R

Interprète de Junon dans Platée à l’Opéra national de Paris en fin de saison, la mezzo-soprano a reçu le premier prix dans la catégorie «Opéra», doté d’un montant de 1500€, et le deuxième prix dans la catégorie «Mélodie et Lieder» pour 500€. Soit, une enveloppe globale de 2 000€, un peu plus de 1,3 million de francs CFA en plus d’avoir été invitée à se produire le 16 avril au concert des voix lyriques d’Afrique au théâtre des Champs-Élysées. Selon WOA, «une soirée exceptionnelle des plus grandes voix d’opéra d’Afrique, des USA et de France». Avec les autres lauréats, elle sera tout aussi invitée la saison prochaine, à se produire en récital dans les opéras de Montpellier, Rouen et Tours.

Avec plusieurs antennes en Afrique, WOA a une antenne au Gabon présidée par Sandrine Itou-Y-Maganga. Si au regard du contexte sanitaire, l’antenne du Gabon n’a pas pu lancer les sélections pour ce concours de chant, elle a tout de même fait des dons de livres scolaires et de lectures à l’intérieur du pays, offert des formations aux femmes commerçantes sur la fabrication de conserves pour «ne pas perdre leurs denrées invendues». «Maintenant nous souhaitons travailler à la formation, la reinsertion et le soutien à la bibliotheque en milieu carcéral», a-t-elle informé.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. Fernand LEPOKO dit :

    ÇA c’est le Gabon 🇬🇦 qui gagne 💪🏾
    FÉLICITATIONS à toi ADRIANA 👏🏽👏🏽👏🏽

Poster un commentaire