TATIE

 

L’opération de contrôle de tout type de véhicules, prévue ce 20 novembre, a été reportée au 11 janvier 2021. Selon les ministres de l’Intérieur et la Défense nationale, ce report devrait permettre aux nombreux automobilistes de «procéder aux opérations de régularisation».

Prévu ce 20 novembre, l’opération de contrôle de tout type de véhicules a été reporté au 11 janvier 2021. © D.R.

 

Prévu ce 20 novembre, l’opération de contrôle de tout type de véhicules n’aura plus lieu ; du moins pas maintenant. La veille, les ministres de l’Intérieur et la Défense nationale ont annoncé le report de l’opération au 11 janvier 2021. «Pour compter de cette date, tout véhicule ne disposant pas de carte grise et permis de conduire (administratif, civil ou militaire) verra son véhicule immobilisé», ont prévenu Lambert Noël Matha et Michaël Moussa Adamo.

L’opération visait prioritairement à débusquer les possesseurs les voitures réformées de l’Etat qui n’en ont pas changé les plaques d’immatriculation. Mais également les personnes ayant des véhicules avec de fausses plaques d’immatriculation, des défauts d’assurance et autres irrégularités. Le report laisse donc le temps, aux automobilistes ayant des infractions souvent occultés par de petits stratagèmes, de «procéder aux opérations de régularisation», a justifié le duo de ministres.

Par ailleurs, Lambert Noël Matha et Michaël Moussa Adamo ont mis en garde les services compétents impliqués l’opération de régularisation, que celle-ci ne doit donner lieu à aucun «intéressement financier». Le cas échéant, les artisans du bakchich s’exposent à de lourdes sanctions.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire