De Shan’L à Manitou en passant par certains qui se définissent comme des influenceurs, les artistes gabonais se mobilisent pour sensibiliser les populations aux risques du Coronavirus. Alors que la pandémie continue de gagner du terrain, ils veulent inciter chacun à appliquer les mesures barrières.

Au Gabon, les acteurs culturels s’impliquent dans la sensibilisation aux risques du Coronavirus. © D.R.

 

Au Gabon où 5 personnes sont officiellement atteintes du Coronavirus, plusieurs personnes ont du mal à respecter les mesures barrières édictées par le gouvernement pour faire face à la propagation du virus. Entre déni de la maladie pour certains et insouciance pour d’autres, plusieurs se croient pour ainsi dire hors de danger. Si à travers le monde les milieux culturels sont touchés de plein fouet par la propagation du Covid-19, les artistes locaux vont au front pour sensibiliser les populations aux risques du Coronavirus. L’idée est d’inciter chacun à appliquer les mesures barrières.

«Restes en caz», a lâché l’artiste Shan’L. Alors qu’un confinement partiel a été décrété dans le pays et que beaucoup ont du mal à modifier leurs habitudes, dans un spot avec d’autres artistes et personnalités publiques, le message est simple : «Restes chez toi. Il n’y a rien de plus simple pour sauver des vies. Pense à toi, pense à la vie. Il suffit de rester en caz». En quête de solution définitive contre cette pandémie dont le remède n’a pas encore trouvé, près de la moitié de la population mondiale est contrainte au confinement. La méthode a été efficace en Chine, notamment à Wuhan où l’épidémie s’est déclenchée et plusieurs pays, dont le Gabon, ont décidé de l’adopter pour prévenir une éventuelle catastrophe sanitaire.

«J’ai comme l’impression que vous ne prenez pas cette affaire de prévention contre le Coronavirus au sérieux. Et pourtant c’est très facile. Pour les préventions du Covid-19 c’est simple comme bonjour : no sorting, no bouging, et no touching», résume à sa manière l’humoriste Manitou, engagé comme bien d’autres artistes au Gabon et à travers le monde, dans la guerre contre cette pandémie qui terrorise plus d’un.

 
GT
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire