HABANA

 

Le vice-président de l’Union nationale (UN, opposition) est actuellement interné à l’hôpital Paris Saint-Joseph, dans le 15e arrondissement de Paris. Il lutterait contre une forme sévère du Covid-19.

Le vice-président de l’UN lutterait contre une forme sévère du Covid-19 à l’hôpital Paris Saint-Joseph, en France, où il a été évacué le 11 septembre 2021. © D.R.

 

Apparemment testé positif à une forme sévère du Covid-19, Casimir Oye Mba poursuit ses soins sous d’autres cieux. Interné une semaine durant à la polyclinique Chambrier de Libreville, le vice-président de l’Union nationale (UN, opposition) a été évacué, le 11 septembre, vers l’hôpital Paris Saint-Joseph, dans le 15e arrondissement de Paris, en France.

Selon nos confrères de Jeune Afrique, dans un article publié le 14 septembre, l’ancien Premier ministre et ancien gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) est « favorable à la vaccination, mais refusait de se faire inoculer les vaccins russes et chinois, proposés au Gabon mais non homologué par l’Union européenne ».

L’UN n’a, pour l’instant pas communiqué sur l’état de santé de son vice-président. Tout comme il n’a pas démenti les folles rumeurs sur les réseaux sociaux. Un silence guidé par la pudeur et la volonté de préserver le caractère privé de la maladie. Surtout pour une personnalité qui n’occupe plus de fonctions officielles.

 
GR
 

6 Commentaires

  1. Maroga Guy dit :

    « les vaccins russes et chinois, proposés au Gabon »

    le vaccin russe est-il déjà disponible au Gabon?

  2. oreiller dit :

    Attention à l’oreiller sur lequel vous dormez, il est la source du covid19 sévère au Gabon…

    J’ai été une victime éphémère heureusement!

  3. moutouki dit :

    Les vêtements (moutouki) peuvent aussi être infectés pour vous faire tousser et donc pour vous procurer la covid19, inventée dans les laboratoires….
    Permanganate

  4. MOUNDOUNGA dit :

    Bjr. Morceau au choix: « mais refusait de se faire inoculer les vaccins russes et chinois, proposés au Gabon mais non homologué par l’Union européenne ». En français facile si rien n’est validé par l’Union Européenne tout ce qui arrive d’ailleurs est faux. Et puis GabonReview se doit d’être un peu regardant dans l’utilisation de ces verbes. A ce stade de l’inoculation de ces deux principaux vaccins(surtout le Sinopharm) peut on parler de « proposer » lorsque au moins plus de 90000 gabonais ont eu la première dose et 60000 la deuxième. Amen.

  5. natty dread dit :

    quand on va à l’hôpital, on est ‘hospitalisé’ et non ‘interné’! merci

  6. Giap EFFAYONG dit :

    Le français »façon-façon »,à Gabonreview c’est devenu banal.

Poster un commentaire