TATIE

Le président de Gabon Nouveau, l’homme d’Église, Mike Jocktane, a lancé le 6 avril, sur les réseaux sociaux, un «Appel citoyen à la classe politique, particulièrement celle de l’opposition, à la société civile, aux leaders religieux, aux hommes et femmes d’affaires, aux forces vives de la nation, aux dignes fils et filles du Gabon…», pour faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Le président de Gabon Nouveau, Mike Jocktane, a lancé le 6 avril, un Appel citoyen à toutes les forces vives de la Nation pour faire face au Covid-19. © Facebook

 

Le président de Gabon Nouveau, Mike Jocktane, a lancé le 6 avril, un Appel citoyen à toutes les forces vives de la Nation. Ce dernier estime que «la spécificité de cette crise que nous traversons, c’est qu’elle nous a démontré que notre faiblesse se trouve dans l’individualisme, mais paradoxalement, c’est en acceptant de nous éloigner les uns des autres, que nous avons expérimenté notre plus grande force : l’unité».

Partant de cette donne,  il tend la main et appelle «tous les responsables politiques, prioritairement ceux de l’opposition et toute la société civile gabonaise à se réunir et à s’unir» afin qu’ensemble ils combattent cette pandémie en prenant leurs responsabilités, «au-devant même du gouvernement actuel, mais surtout devant les enfants du Gabon».

Il propose que ce rassemblement temporaire se donne au moins deux tâches fondamentales : «il doit s’agir pour nous de contrôler la réalité de la mise en place de la litanie de mesures annoncées vendredi dernier par le chef de l’État. La mise en œuvre appelle à la transparence, à la cohérence, et permettra de corriger nombre d’entre elles». Il s’agit, a-t-il ajouté, «de proposer des solutions réalistes et ambitieuses, mais concrètes et au service de tous nos frères et sœurs du Gabon».

Le président de Gabon Nouveau invite également à «se parler en toute franchise» et «en vérité». «Parlons-nous en vérité de cette crise qui ne fait que commencer, mais jette déjà une lumière crue sur la défaillance de notre État, de ses services qui devraient servir la collectivité. Tous ces manquements qui, en nous frappant, reviendront comme un boomerang vers nos dirigeants», a-t-il déclaré.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. Mbeda Mboma dit :

    Mr Mike Jocktane au Delà de ce coté farfelu qui te caractérise. toi même tu devait d’abord proposer tes résolutions à toi, avant de rechercher ce que les autres pourront t’apporter. ton Eglise est déjà une force qui peut mettre a disposition déjà quelque dons, quelques masques, quelques gels et même dans la couture faire coudre par tes fidèles des masques en pagnes à distribuer dans la rue.

Poster un commentaire