GR

Depuis son domicile dans la commune d’Akanda, le président de la République a présidé ce mardi 31 mars une séance de travail avec quelques membres du gouvernement et des directeurs généraux du secteur économique. Ali Bongo dit avoir «arbitré» par visioconférence les futures mesures économiques visant à atténuer les effets du Covid-19, y compris pour les ménages.

Ali Bongo en visioconférence avec ses interlocuteurs, le 31 mars 2020. © Facebook

 

Chose plutôt inédite, Ali Bongo a présidé ce mardi une séance de travail depuis son bureau, à son domicile de la Sablière dans la commune d’Akanda au nord de Libreville. Par visioconférence, le président de la République s’est entretenu avec quelques membres du gouvernement parmi lesquels Jean-Marie Ogandaga (Économie), Pascal Houangni Ambouroue (Énergie) et Madeleine Berre (Fonction publique). D’autres responsables de l’administration publique du secteur économique ont également pris part à cette séance d’un nouveau genre imposé par la crise liée au Covid-19.

C’est d’ailleurs sur les impacts économiques de cette crise sanitaire qu’étaient axés les échanges entre le chef de l’État et ses interlocuteurs. Il s’est agi, selon Ali Bongo, d’«arbitrer les mesures prioritaires à mettre en œuvre pour absorber les effets de la crise liée au Covid-19».

Censées être annoncées dans les prochaines heures, ces mesures visent précisément à «accompagner les ménages, les travailleurs et les entreprises», a posté le président de la République sur sa page Facebook, affirmant faire «tout ce qui est nécessaire pour les protéger». «Au Gabon, personne ne sera laissé de côté», promet-il.

 
GR
 

5 Commentaires

  1. Elvire MASSIMA dit :

    Ah dès que nous verrons la prise en charge.c’est ainsi nous que nous louerons cette initiative très affective.

  2. Père de Dieu dit :

    Dieu Mon Fils

    Je ne sais comment dire au gabonais qu’Ali n’est plus parmi eux.

    Encore une preuve qu’il y a vacance totale et définitive du pouvoir : les gabonais attendent qu’il fasse une conférence de presse sur la situation actuelle du Gabon par rapport à Covid 19 jeudi, qui terrasse le monde entier ce 1er avril.

    Mais il ne le fera jamais puisqu’il est kaput.

    A Mon Fils!!!

    Père.

  3. Gayo dit :

    Il va liquider sa fortune de 600 milliards volés aux gabonais ?

  4. Mezzah dit :

    Il est censé être confiné mais on voit un sac rouge de dame devant lui!!!!!!

  5. Jean jacques dit :

    Et votre vieillard a eu sa fortune comment ?

Poster un commentaire