mdas

 

Alors qu’il s’apprête à quitter le Gabon où il a passé plus de cinq années, l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République populaire de Chine au Gabon a été élevé cette semaine au grade de Commandeur de l’Ordre national du mérite gabonais. Il a officiellement fait ses adieux au chef de l’État il y a quelques jours.

Hu Changchun a été élevé, le 29 mars 2022, au grade de Commandeur de l’Ordre national du mérite gabonais. © D.R.

 

Arrivé à Libreville le 6 novembre 2016, Hu Changchun est au bout de sa mission au Gabon et s’apprête à quitter le pays. À quelques semaines de son départ officiel, le diplomate chinois a été honoré par les autorités gabonaises qui l’ont élevé mardi 29 mars au grade de Commandeur de l’Ordre national du mérite gabonais. Une façon de reconnaître son implication dans le renforcement des liens de coopération entre son pays et le Gabon. L’impétrant n’a d’ailleurs pas manqué de rappeler l’excellence des rapports entre la Chine et le Gabon à l’occasion de la cérémonie présidée par le ministre des Affaires étrangères, Michael Moussa Adamo.

L’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République populaire de Chine au Gabon a en effet jugé «très abondants» les échanges entre les deux pays notamment avec les visites officielles des autorités gabonaises et chinoises, la réhabilitation de certaines infrastructures parmi lesquelles le siège de l’Assemblée nationale à Libreville. Le diplomate a également rappelé que dans le domaine de la santé, et particulièrement depuis le début de la crise due au Covid-19, la Chine a été un des premiers pays à apporter son soutien au Gabon.

Après plus de cinq ans passés au Gabon, Hu Changchun a fait ses adieux à Ali Bongo le 18 mars dernier. Avec le chef de l’État, il a évoqué le raffermissement des liens entre leurs deux pays dans divers secteurs tels que la santé, l’éducation, la sécurité et les infrastructures. Une mission désormais dévolue au remplaçant dont l’identité n’a pas encore été rendue officielle.

 

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire