GR

Emboitant le pas à l’annonce du président de la République concernant l’instauration d’une «indemnité covid-19», la Direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor a déclenché le paiement de la PIP de 2015, attendue et revendiquée par les syndicats depuis quelques années,. Une issue confirmée par le ministre de la Santé.  

La DGCPT a procédé, ce vendredi 22 mai, à la remise, au représentant du ministère de la Santé, des titres de paiement de la PIP 2015 au personnel de santé. © D.R.

 

Ali Bongo Ondimba s’est exprimé hier soir à la télévision nationale. L’essentiel des décisions annoncées lors de cette allocution concernaient le personnel de santé. Notamment, la mise en place d’une «indemnité covid-19», signe de la reconnaissance des efforts exceptionnels déployés par le personnel de santé en cette période de pandémie dont la contagiosité devient exponentielle au Gabon.

Dans cet élan, et surtout pour coller à sa volonté de mettre le personnel de santé dans de bien meilleures conditions, le paiement de la Prime d’incitation à la performance (PIP) de l’année 2015 a également été décidé par le président de la République, Ali Bongo Ondimba, comme vient de l’indiquer dans un live Facebook, le porte-parole de la présidence, Jessye Ella Ekogha.

C’est en application de cette décision présidentielle que la Direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor (DGCPT) a procédé, ce vendredi 22 mai, à la remise, au représentant du ministère de la Santé, des titres de paiement de la PIP 2015 au personnel de santé. Dans la foulée, le ministre de la Santé, Dr. Max Limoukou, a confirmé, à travers un communiqué s’adressant à l’ensemble du personnel de santé, l’effectivité du paiement, par virement bancaire et par bon de caisse, de la PIP du 2ème trimestre 2015 à compter de ce jour. Les modalités de distribution des bons de caisse, feront l’objet d’un communiqué ultérieur.

Chaque membre du secteur concerné pourra ainsi passer à la caisse très tôt et se rendre disponible pour poursuivre la lutte contre la pandémie du covid-19. Les blouses blanches ne manqueront pas d’apprécier cette célérité.

 
GR
 

1 Commentaire

Poster un commentaire