TATIE

La construction progressive du Gabon numérique vient de propulser le pays dans la catégorie des Etats dynamiques en matière de l’e-gouvernement, selon l’Organisation des Nations unies. Avec un score de 0,5401 sur 1, le Gabon gagne 12 places et se positionne à la 113e place mondiale sur 193 pays, au 10e rang en Afrique et 1er en zone CEEAC.

La construction progressive du Gabon numérique vient de propulser le pays dans la catégorie des Etats dynamiques en matière de l’e-gouvernement, selon l’ONU. © D.R.

 

Le Gabon, avec un score de 0,5401 sur 1, occupe la 113e place mondiale sur 193 pays sondés au classement de développement de l’e-gouvernement (EGDI) de l’Organisation des Nations unies, publié le 10 juillet, soit 12 places de mieux qu’en 2018. Ce résultat positionne le pays à la tête de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale et au 10e rang en Afrique.

Selon les données compilées de cette enquête des Nations unies sur le gouvernement électronique, le Gabon fait partie des seize pays qui ont rejoint le groupe EGDI élevé en 2020, avec 0,3235 point sur 1 pour les services en ligne ; 0,6250 pour les infrastructures de télécommunications et 0,6719 pour le capital humain. De même, le pays a enregistré un indice de participation électronique de 0,2738 point qui lui permet d’être classé 166 sur 193 sur le plan mondial.

En Afrique, sept pays sont passés du groupe EGDI faible au groupe moyen (Soudan, Mali, Mauritanie, Comores, Djibouti, Guinée et Guinée équatoriale), et huit sont passés du groupe moyen au groupe EGDI élevé (Namibie, Cap vert, Égypte, Gabon, Botswana, Kenya, Algérie et Zimbabwe).

L’enquête des Nations unies évalue le développement de la gouvernance numérique des 193 États membres des Nations unies, en identifiant leurs forces, leurs défis et leurs opportunités, ainsi qu’en informant sur les politiques et stratégies. L’enquête soutient les efforts des pays pour fournir à tous des services numériques efficaces, responsables et inclusifs et pour combler les fossés numériques en respectant le principe de ne laisser personne de côté.

 
GR
 

2 Commentaires

  1. Ikobey dit :

    Certains se réjouissent ? se situer dans la 2e moitié du classement est très médiocre. ca manque d’ambition tout ça !

  2. Boulingui dit :

    Il ne faut pas publier de telles infos car en quoi rester au dela du 100e rang mondial peut il être rejouissant pour le Gabon ? Non on est médiocre meme si on était 50e on serait encore loin du lot . Quand on est le premier des nuls on reste nul et non premier .

Poster un commentaire