mdas

 

Arrivé en fin de mandat, le Coordonnateur du Bureau sous-régional de la FAO pour l’Afrique centrale, Hélder Muteia, a annoncé ce jeudi 29 septembre son départ après six années passées à ce poste.

Hélder Muteia, le 29 septembre 2022, à Libreville. © Gabonreview

 

«La rencontre à laquelle je vous ai conviés sera la dernière.» C’est avec émotion que Hélder Muteia s’est adressé à la presse ce jeudi, à Libreville. Le Coordonnateur du Bureau sous-régional de la FAO pour l’Afrique centrale, Représentant au Gabon et à Sao Tomé-et-Principe et auprès de la CEEAC a dit être arrivé à la fin de son mandat.

Au cours des six années passées à son poste, le fonctionnaire onusien assure avoir fait de son mieux pour être à la hauteur de la tâche qui lui a été confiée, au point que, selon lui, le portefeuille mis à sa disposition a été multiplié par deux, notamment au cours des quatre dernières années. Il évoque un total d’engagement de 304 millions de dollars environ sous forme de projets de coopération technique et l’apport d’expertise sous forme d’études et d’appui-conseil dans divers domaines.

S’il dit également avoir apprécié sa collaboration avec les différents gouvernements de la sous-région, Hélder Muteia devrait officiellement aller faire des adieux aux autorités gabonaises, notamment au président de la République et à la Première ministre.

Qui est Hélder Muteia ?

Celui qui a occupé depuis décembre 2016 le poste de Coordonnateur du Bureau sous-régional de la FAO pour l’Afrique centrale, Représentant de la FAO au Gabon et Sao Tomé-et-Principe et auprès de la CEEAC a commencé sa carrière en 1982 comme co-directeur de projets en aviculture dans les provinces de Gaza et Maputo, au Mozambique. En 1989 et 1990, Hélder Muteia travaille comme chef du Département technique dans une entreprise publique d’aviculture. En 1994, il devient membre du Parlement et président de la Commission parlementaire pour l’agriculture, le développement rural et l’administration publique.

En 1997, il est nommé directeur national du Centre de formation pour l’agriculture et le développement rural, et de 1998 à 2000, il est vice-ministre de l’Agriculture et de la Pêche du Mozambique. En 2000, il est nommé ministre de l’Agriculture et du Développement rural. Un poste qu’il garde jusqu’en 2005, date à laquelle il entre à la FAO en tant que Représentant de l’organisation au Nigéria.

De 2010 à 2013, il est nommé Représentant de la FAO au Brésil. De 2013 à novembre 2016, il est fonctionnaire principal chargé de liaison du Bureau d’information pour le Portugal et la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP) à Lisbonne, au Portugal. M. Muteia est également écrivain et auteur de plusieurs publications.

 

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire