mdas

 

Selon une étude menée par Conservation Society (WCS), l’Agence nationale des parcs nationaux du Gabon (ANPN) et Vulcan, le Gabon abrite 95 000 éléphants de forêt. Des chiffres qui font du pays le principal sanctuaire de ces pachydermes au monde.

Le Gabon est le principal bastion des éléphants de forêt au monde, avec 95 000 spécimens recensés selon une récente étude. © Flickr

 

Menée par la Wildlife Conservation Society (WCS), l’Agence nationale des parcs nationaux du Gabon (ANPN) et Vulcan, une étude donne de nouvelles données sur les populations d’éléphants au Gabon. Celle-ci montre que le pays d’Ali Bongo abrite 95 000 éléphants de forêt, ce qui confirme que le Gabon est le principal bastion de cette espèce. Les améliorations techniques ont permis une estimation plus précise que les méthodes précédentes qui se limitaient au comptage des excréments.

«Ces résultats soulignent l’importance du Gabon en tant que bastion critique pour les éléphants de forêt, qui abrite 60 à 70 % des éléphants de forêt d’Afrique. Le Gabon, ainsi que le nord de la République du Congo, abritent probablement 85 % des éléphants de forêt restants, dont des populations importantes et relativement stables», a déclaré la directrice régionale de la WCS pour l’Afrique centrale et co-auteur de l’étude. «Compte tenu des déclins significatifs des éléphants de forêt signalés dans la majeure partie du reste du bassin du Congo, ces deux nations détermineront l’avenir de l’éléphant de forêt en Afrique», a estimé Emma Stokes sur newswise.com.

L’équipe a utilisé des techniques de capture-recapture spatiale (SCR) basées sur un échantillonnage moléculaire non invasif à partir des excréments. Contrairement aux éléphants de savane, qui peuvent être dénombrés avec précision par des enquêtes aériennes, les éléphants de forêt vivent souvent au cœur des forêts tropicales, ce qui rend leurs populations plus difficiles à estimer. «Les données sur la population d’éléphants de forêt sont désormais plus claires. C’est un grand pas en avant», s’est réjoui le secrétaire exécutif de l’ANPN. «Nos équipes ont développé des méthodes plus fiables, notamment dans notre laboratoire de génétique. Ces preuves scientifiques peuvent maintenant être utilisées pour soutenir la prise de décision», a ajouté Christian Tchemambela.

Si l’étude a révélé que le Gabon possède plus d’éléphants de forêt que tout autre pays, elle confirme également que le pays possède le plus grand habitat intact de l’aire de répartition de l’espèce, avec des éléphants présents sur plus de 250 000 kilomètres carrés, soit environ 90 % du pays.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. Serge Makaya dit :

    Ça aussi fait parti de notre richesse. Ne faisons pas de mal aux éléphants. Il y a toujours une solution à tout problème.

Poster un commentaire