HABANA

 

Denis Bouanga a été ciblé par une vidéo à caractère raciste des membres d’un groupe de supporters de Saint-Étienne, le 3 avril dernier. Le club a dénoncé les faits, tandis que le parquet de Saint-Étienne a ouvert une enquête.

Denis Bouanga a été ciblé par une vidéo à caractère raciste des membres d’un groupe de supporters de Saint-Etienne, le 3 avril 2021. © D.R.

 

Le racisme dans le football a encore de beaux restes malheureusement, et Denis Bouanga peut en témoigner. Le 3 avril à veille du match face de championnat face à Nîmes (D1 française), l’attaquant gabonais de Saint-Étienne (D1 française) a été ciblé par une vidéo à caractère raciste. Contenant des propos irrespectueux, blessants et xénophobes, le document aurait personnellement été envoyé au joueur par des membres des Magic Fans, un groupe de supporters du club.

Un acte «inqualifiable», à en croire l’entraineur de Saint-Étienne qui s’est exprimé sur ce sujet le 10 avril à la veille du match de championnat face à Bordeaux (D1 française). «Cela a été condamné par le club et les supporters qui sont venus de Denis et des joueurs pour s’excuser», a confié Claude Puel sur Le Progrès. «Cela touche le joueur, ses coéquipiers et le staff. On est tous ensemble et les supporters et les supporters sont avec nous pour entourer Denis et toutes les personnes qui se sentent offensées», a ajouté le technicien français. Le club a dénoncé les faits et le Parquet de Saint-Étienne a ouvert une enquête.

Groupe ultra supportant Saint-Étienne depuis 1991, les Magic Fans ont condamné fermement la vidéo, tout en s’excusant «auprès de l’ensemble des joueurs, du staff, mais auprès de l’ensemble du peuple vert», dans un communiqué publié le 9 avril. Les responsables des Magic Fans ont annoncé que des sanctions internes ont été prises à l’encontre des auteurs de la vidéo. «Nous nous demandons encore comment un groupuscule de personnes n’ayant ni les valeurs ni la mentalité de notre groupe a pu déjouer notre confiance avec des comportements comme ceux-là», ont-ils conclu.

 
GR
 

7 Commentaires

  1. Serge Makaya dit :

    Mon petit fils Denis, c’est la France. Et ce ne sera pas la dernière attaque raciste que tu subiras. Sans oublier que tu en as certainement subi déjà de façon extrêmement subtile. A Ntare Nzame !! Courage à toi. Et n’oublie pas que tu es en France, le pays qui détient depuis des siècles la médaillée d’Or du racisme sous toutes ces formes, et aussi la médaille d’Or de l’hypocrisie. Pitié !! A Ntare Nzame !!

  2. le nouveau dit :

    Toutes les familles qui comme la mienne ont du sang mêlé des français et des gabonais apprécieront les propos de Makaya comme étant faux et incomplets
    le racisme est partout et doit être combattu partout
    la France est un pays d’immigration où l’ on peut vivre sa couleur de peau
    et le Gabon idem, mais il y a des imbéciles partout

  3. alverste dit :

    la france est effectivement un pays ou le taux d’hypocrisie est élévées, ils sont tellement des fin diplomate, c’est comme cela qu’un pays dont la mamelle se trouve dans ce colonie d’Afrique francophone, continue à ridiculisé, les vaillant fils de notre continent qui font votre fierté, quand c’est bon le bi national est français et quand c’est mauvais il devient subitement d’origine africaine, très énervant

Poster un commentaire