TATIE

 

L’Association nationale des footballeurs professionnels du Gabon(ANFPG) n’est pas d’accord avec  la gestion des 300 millions de francs CFA alloués par la Fifa pour lutter contre le Covid-19. Elle regrette que 7 clubs, pourtant non concernés par la dette, aient indument perçu de l’argent dans l’enveloppe de 125 millions de francs CFA allouée par la Fédération gabonaise de football pour apurer la dette de 795 millions de francs CFA accumulée par les clubs depuis  2016.

Le président de l’ANPFG, Remy Ebanega et le président de l’Association des clubs professionnels du Gabon, Landry Nkeyi lors de sa communication, le 28 aout 2020. © Gabonreview

 

L’Association nationale des footballeurs professionnels du Gabon (ANFPG) est sortie de sa réserve, le 28 août, pour décrier la répartition faite par la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) du fonds alloué par la Fédération internationale de football association (Fifa).

D’un montant de 500.000 dollars, soit 300 millions de francs CFA, cette enveloppe avait été allouée par la Fifa aux différentes Fédérations de football pour faire face à la pandémie de Covid-19. Dans un point presse tenu conjointement avec le président des clubs professionnels du Gabon, Landry Nkeyi, le président de l’ANFPG, Remy Ebenegha, a relevé que «la répartition décidée unilatéralement par la Fegafoot a été biaisée. Du moins, elle n’a pas tenu compte des conclusions sorties de la concertation tenue quelques jours avant avec tous les acteurs de football», a-t-il déploré.

A en croire le président de l’ANFPG, «125 millions ponctionnés dans les 300 millions étaient destinés à apurer  la dette de 795 millions due aux joueurs par les clubs depuis 2016. Le calcul consistait simplement à diviser le somme par le nombre des joueurs comptés dans l’effectif de chaque club lors de la saison 2016-2017 et 2017-2018».

Or, a déploré Remy Ebanega, la Fegafoot «a décidé unilatéralement d’allouer 137.100 francs CFA à chaque joueur tenant compte d’un effectif total de 30 joueurs par club». Si le calcul semble cohérent, Remy Ebanega s’est tout de même permis des interrogations: «De quelle saison de football a tenu compte la Fegafoot pour effectuer ce calcul ? Mieux, quels joueurs doivent bénéficier de cet agent, sachant que certains joueurs ont changé de clubs?»

Il a également regretté que sept clubs, pourtant non concernés par la situation de la dette, aient été comptés parmi les clubs devant percevoir les sommes affectées aux joueurs par la Fegafoot. Parmi ces clubs, figurent Bouenguidi Sport, Mangasport, CF Mounana, Vautour FC, Moanda FC, Panthères Christ Roi. «Tous ces clubs n’ont aucune dette vis-à-vis de leurs joueurs», a insisté Remy Ebanega. Par contre quatre clubs (Olympique Mandji, FC 109, ASIM et Atangatier), censés également percevoir l’argent, n’ont pas été pris en compte par la Fegafoot dans la répartition des 125 millions.

Le président de l’ANFPG a également étonné que «la somme globale allouée aux clubs ne corresponde, selon ses calculs, qu’à 98.712.000 millions de francs CFA sur les 125 millions». Ce dernier a exigé des explications à Pierre-Alain Mounguengui, sur la destination prise par les 27 millions restants.

Joint au téléphone par Gabonreview, le président de la Fegafoot n’a pas hésité à livrer sa version. «La Fegafoot n’a aucune dette vis-à-vis des joueurs. Ce sont les clubs qui doivent aux joueurs. La Fegafoot n’avait aucune obligation d’allouer de l’argent aux joueurs. Mais si nous l’avons fait, c’est parce que nous nous soucions de la situation de ces jeunes qui ont fait du football un métier mais qui, malheureusement ne sont pas payés depuis plusieurs mois. Donc, dans la répartition, nous avons tenu compte de ce fait. Nous avons voulu contenter tout le monde sans exception. Il y a 720 joueurs au total en 1ereet 2e division. Nous avons jugé utile de diviser la somme par ce nombre. Ce calcul a évité de favoriser certains et privilégier d’autres. Voilà comment nous avons procédé», a expliqué Pierre-Alain Mounguengui. Le président de la Fegafoot a promis de faire une large communication dans les prochains jours pour donner plus d’explications à tous les acteurs du football.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire