GR

Vivement attendue par les populations, la deuxième phase de l’opération de distribution gratuite de l’eau potable et de l’électricité est imminente. L’opération compte parmi les mesures d’accompagnement décrétées par le président de la République, dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

Pascal Houangni Ambouroue, ministre de l’Énergie et des Ressources hydrauliques, annonce la 2ème phase de la gratuité de l’eau et de l’électricité pour les GEF dès le 25 mai prochain. © Gabonreview

 

Le ministre de l’Énergie et des Ressources hydrauliques a porté à la connaissance des populations, le 20 mai, que l’opération de distribution gratuite d’eau potable et de l’électricité annoncée par le président de la République, dans le cadre de la riposte contre le coronavirus, entrera dans sa deuxième phase dès le 25 mai prochain. Une bonne nouvelle notamment pour les Gabonais économiquement faibles (GEF). Certains d’entre eux émettaient déjà des doutes quant à la pérennité de cette mesure sensée durer toute la période du confinement.

Dans le souci de prévenir tout désagrément lors de cette deuxième phase, de rendre la procédure plus fluide et de satisfaire «les attentes pressantes des populations», Pascal Houangni Ambouroue a annoncé «un plan de communication média» devant être mis en œuvre par la Société d’Énergie et d’Eau du Gabon (SEEG) à partir du samedi 23 mai. Celui-ci aura pour objectif de «sensibiliser les usagers sur le mode opératoire».

Bilan 1ère phase : 248.200 foyers pour l’électricité et 152.734 pour l’eau potable

Le bilan de la première phase comptabilise 248.200 clients particuliers ayant bénéficié gratuitement de l’électricité et 152.734 ayant reçu de l’eau potable à titre gracieux. Des chiffres que le ministre de l’Énergie et des Ressources hydrauliques espère porter à la hausse lors de la deuxième phase, pour la satisfaction du plus grand nombre dans la mesure du possible. Ce, conformément aux objectifs fixés par le chef de l’État.

Invitant d’une part, les populations à demeurer sereines et rassurant, d’autre part, l’opinion sur l’engagement des plus hautes autorités à accompagner les populations dans la lutte contre la pandémie du siècle, Pascal Houangni Ambouroue assure que dès le lundi prochain, la SEEG procèdera «à la mise au crédit des portefeuilles-clients d’un montant de 20.000 francs CFA, pour les compteurs d’électricité basse tension classiques et EDAN, et d’un montant de 15.000 francs CFA pour les compteurs d’eau».

 
GR
 

1 Commentaire

  1. Voilà dit :

    « Le ministre de l’Énergie et des Ressources hydrauliques a porté à la connaissance des populations, le 20 mai, que l’opération de distribution gratuite… » Beaucoup en effet, ont »vu » ce message. Mais il était difficile d’y croire. Il s’agissait d’un document (du moins celui qui nous est parvenu) qui ne portait aucune référence, aucune date, aucune signature : impossible d’y attacher une quelconque valeur. Si Gabonreview le confirme l’info, ayons confiance ; elle a assurément été vérifiée.

Poster un commentaire