TATIE

Le ministre de la Santé et son collègue de l’Intérieur ont mis en garde les populations, le 12 janvier à Libreville, contre un nouveau confinement total si jamais le Gabon enregistrait trop de cas positifs au Covid-19. Déplorant la tendance haussière de nouveaux cas observés ces derniers mois, imputables au relâchement des gestes barrières, le gouvernement a exhorté les populations au respect desdits gestes.

Le Gabon pourrait enregistrer son deuxième confinement total si la tendance haussière de cas positifs au Covid-19 prend de l’ampleur. © Gabonreview

 

C’est une sortie aux allures de mise en garde que celle effectuée par les ministres de la Santé et de l’Intérieur, le 12 janvier à Libreville. Les deux membres du gouvernement ont annoncé le basculement vers un confinement total si jamais la tendance haussière de nouveaux cas positifs au Covid-19 prenait de l’ampleur dans le pays. Le ministre de la Santé a noté pour le déplorer, que la tendance haussière observée ces derniers mois au Gabon découle du laisser-aller des populations.

«Nous constatons un relâchement des gestes barrières dans les marchés, rues, quartiers, transports en commun (…) Les populations assistent à des cérémonies sans porter le masque», a relevé Guy Patrick Obiang. En matière de surveillance épidémiologique, sur les 4254 prélèvements effectués, le Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (Copil) a relevé 46 nouveaux cas positifs à la date du 11 janvier.

Face à cette tendance haussière, Guy Patrick Obiang a invité les populations à respecter scrupuleusement les gestes barrières : port du masque, distanciation physique et lavage des mains avec une solution hydroalcoolique. Car, «nous pourrons basculer vers un confinement en cas de hausse élevée de nouveaux cas du Covid-19», a prévenu le ministre de la Santé. Aux populations de prendre leur dispositions pour éviter un nouveau confinement total, qui n’a pas laissé que de bons souvenirs.

 

 
GR
 

7 Commentaires

  1. Serge Makaya dit :

    Pourquoi ne pas avoir fait du Gabon un département français comme le souhaitait déjà feu Léon Mba ? Vous êtes aux ordres du Quai d’Orsay. Toutes les décisions de France, vous venez les appliquer au Gabon. Vous faites ça parce qu’il y a des français qui vivent au Gabon ? Ils n’ont qu’à rentrer chez eux. L’Europe n’est pas l’Afrique et la France n’est pas le Gabon. C’est en plus ce que vous nous chantez souvent en voulant discréditer notre Continent. A Ntare Nzame !!

  2. Louziri Athènes dit :

    Bonjour mai le Gabon n’est pas en de confinement
    Comme d’autres pays,il est toujours dans le confinement
    A mon avis confiné totalement la population c’est plonger l’économie dans le la baisse.

  3. MOUNDOUNGA dit :

    Bjr. je le dis toujours et je le répète, « les on-dit, les si bref la rumeur au au Gabon annonce à 100 % la vérité. Autrement dit, il y aura reconfinement. Amen.

  4. Lavue dit :

    Pathétique. Si Monsieur Patrick OBIANG est Médecin (encore faudrait-il qu’on sache de quelle faculté de médecine il est issu) doit savoir que dans le domaine scientifique seules les données réelles comptent pour affirmer l’existence ou non d’un phénomène. C’est quoi la tendance haussière? Qu’il présente une courbe sur la base d’un échantillon conséquent. On ne peut pas à cause des quelques apatrides Français qui vivent au Gabon emmerder tout un peuple (n’en déplaise à Sylvia Bongo qui gère le pays). Ils passent le temps à regarder la situation en France et se croient dans l’obligation de devoir appliquer les mêmes décisions au Gabon. Ya pas plus idiots que ce gouvernement gabonais. Faut arrêter de se focaliser sur le Coronavirus et laisser les Gabonais se débrouiller à gagner leurs bouts de pain.
    La majorité des Gabonais sait bien à quel point l’équipe dirigeante est médiocre, c’est pas en mimant bêtement la France qu’on aura l’air sérieux. C’est plutôt ridicule.
    Les nullards malheureusement ne connaissent pas la honte, car le ridicule ne tue pas, surtout chez les PDGistes.
    Ils sont en train de mettre en place le plan de vaccination selon le malade de Président, mais par qui va-t-on commencer cette vaccination? Il faut vite créer les EHPAD à Libreville et pourquoi pas demander à la France de nous envoyer quelques vieillards qu’on vaccinerait en premier.

    Laissez les Blancs gérer le Corona-virus, ils en connaissent l’origine. Les quelques cas que nous avons enregistrés ont été importés d’Europe, que le gouvernement interdise sur 1 mois ou 2 mois les vols en provenance de la France et de l’Europe, voilà une véritable mesure au lieu de parler stupidement de confinement. Idiots sans limite, ils vont plutôt durcir la circulation entre pays africains où le taux de cas demeure très faible comparativement à l’Europe qui elle est autorisée à se rende chez nous. Quand on vous dit que les sectes importées (Franc-maçonnerie, rose-croix) rendent les gens bêtes et n’ont pour but d’asservir nos populations avec concours de nos frères africains que les Occidentaux a pris soins de récupérer pour faire perdurer ce boulot. Cela est de plus en plus visible aujourd’hui. Que c’est dommage!

  5. Tupac dit :

    Lavue, ton commentaire veut tout dire.
    Tes analyses sont limpides.
    Merci

  6. Jerems dit :

    Lavue si tu veux attraper le covid et mourir de ça c’est à ton niveau, nous nous voulons vivre et donc accepté ce confinement s’il est adopté, et toi et ceux qui sont de ton avis iront travailler avec pendant cette période. Vous passez votre temps à insulter le gouvernement comme si c’est de leur faute si nous sommes irresponsables et il faut arrêter de dévaloriser le pays dans lequel tu vis, dans lequel Nous VIVONS !

  7. Ponce_pilate dit :

    Bonsoir,

    On a quand même le droit d’être intelligent.

    Le covid-19 est un coronavirus, il fonctionne un peu comme le virus de la grippe.
    C’est à dire que ce n’est jamais le même germe chaque année donc ce n’est jamais le même vaccin chaque année. C’est le propre d’un coronavirus.
    Si on commence a s’engouffrer dans la brèche du vaccin, on ne va jamais en sortir parce que on n’aura pas vacciné le dernier gabonais que le vaccin ne sera plus actif contre le nouveau germe.

    Comme pour la grippe, il y a des traitements au covid-19 et le Gabon l’a bien démontré avec l’utilisation de l’HCQ et l’AZ.
    Il y a même d’autres traitement qui fonctionnent encore mieux comme l’IVERMECTIN (le médicament contre la gale), la doxycyline.

    De surcroit, on va vacciner 500 000 gabonais pour une maladie dont l’âge moyen des décès est de 85 ans (en Europe) avec un taux de mortalité mondial de 0.05% (0.003% pour le Gabon)

    On ne peut pas appliquer toujours la même chose (confinement) et espérer un résultat différents, c’est la définition de la folie selon Einstein.
    on ne peut pas non plus fonctionner aux Gabon selon les problématiques rencontrées par les européens qui ne veulent pas traiter.

    ON N’A PAS LES MEMES PROBLEMES

Poster un commentaire