TATIE

 Les relations entre le Gabon et la France se portent bien, mais elles ont été impactées par la crise sanitaire liée au Covid-19. Leur relance a été au menu des échanges entre l’ambassadeur de France au Gabon et le Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda, le 7 octobre.

De gauche à droite, Christiane Ossouka Raponda et Philippe Autier à l’issue de l’audience. © D.R.

 

Le 7 octobre, Philippe Autier, ambassadeur de France au Gabon a été reçu par le Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda. «Nous avons fait un tour d’horizon général de l’ensemble de notre relation bilatérale», a déclaré à l’issue de la rencontre, le diplomate français qui a indiqué que c’était l’occasion pour lui de présenter ses vœux au nouveau Premier ministre avec qui, il a beaucoup travaillé sur les questions de Défense dans le cadre de ses responsabilités précédentes comme ministre de la Défense nationale. «Nous avons évoqué la relation bilatérale dans son ensemble pour constater qu’elle était bonne» a ajouté Philippe Autier, réaffirmant la volonté de la France d’accompagner le Gabon dans son projet de relance économique.

A juste titre, a-t-il souligné, une réflexion a été engagée pour déterminer la manière d’aller plus loin dans cette relation qui a été impacté par la crise sanitaire. «La pandémie de la Covid-19 est passée par là et elle a un peu suspendue le temps ici au Gabon, en France également et dans tous les pays. Donc, le moment est venu de relancer tout cela et nous avons discuté avec le Premier ministre, des voies et moyens de cette relance de notre relation bilatérale», a-t-il dit. Selon Philippe Autier, l’ensemble des secteurs de cette relation, Gabon-France, a été passé en revue, notamment dans les domaines de l’économie, la culture, la coopération, les questions de défense, de sécurité intérieure ainsi que la situation sanitaire.

Reposant sur des piliers de dialogue, de respect mutuel et de confiance, rappelle la Primature, «les relations France/Gabon sont multiformes et caractérisées par un cadre juridique très riche, sans cesse renforcé et réadapté pour tenir compte de l’évolution des deux pays». Selon les services du Premier ministre, «la coopération franco-gabonaise, qui s’apprécie aisément sous ses aspects tant politiques qu’économiques, culturels et sociaux, est excellente».

 
GR
 

4 Commentaires

  1. Gayo dit :

    Rose c’est quel genre d’habillement? Plus devergondée qu poste de Pm?

  2. Steeve dit :

    Le pillage de du Gabon continue , la France continue a s’enrichir et le Gabon continue a s apauvrir

    Le Juste juge , est vivant , Dieu demandera des comptes a ce qui détruisent le Gabon

  3. Yvan dit :

    Tout d’abort merci,pour etre toujour sur la bonne voie.celle de la conconrdence et la fraterniter,bilateral,et coherente,pour les lien des deux nations.je vous encourage,dans les axes d’accords coperatives.vive le Gabon, vive la francofonie.

Poster un commentaire